Mercier & Anjou

Consultation publique sur le secteur Assomption Sud-Longue-Pointe : début du processus

Consultation publique sur le secteur Assomption Sud-Longue-Pointe : début du processus
Photo: (Photo: Capture d’écran – OCPM)

C’était le grand départ de la première étape de la consultation publique sur l’avenir du secteur industriel et résidentiel Assomption Sud-Longue-Pointe (ASLP), mardi, devant plus de 200 résidents. La période de questions se prolongera ce soir, les interrogations des citoyens étant nombreuses.

La séance d’information de la consultation publique sur le secteur ASLP a permis à la Ville de Montréal de soumettre les grandes lignes de sa vision, qui est d’attirer des industries qui ont un souci environnemental. Leur objectif est d’y assurer un développement économique et urbain, jonglant avec cette cohabitation entre les activités industrielles et la proximité de quartiers résidentiels.

«Notre mandat vise à soumettre au débat la vision préconisée par la ville en matière d’attraction de nouvelles entreprises en milieu urbain dense le tout en respect des principes de développement durable et d’une saine cohabitation avec les milieux résidentiels.»

— Isabelle Beaulieu, présidente de la consultation publique sur le secteur ASLP

L’exercice se limite à déterminer la stratégie à employer pour attirer ces entreprises, ainsi qu’à présenter les changements d’infrastructures à venir.

Le prolongement du boulevard de l’Assomption jusqu’au sud, un nouvel accès routier au port de Montréal par la rue Viau ainsi que le détournement des milliers de camions qui circulent sur la rue Notre-Dame sont au cœur des questions de mobilité. Le transport actif et collectif ainsi que la présence d’espaces verts font aussi partit de ces enjeux de développement durable projetés par la Ville.

Absence remarquée
Un des grands acteurs du territoire concerné, l’entreprise Ray-Mont Logistics, est propriétaire d’un immense terrain dans le secteur Dickson. Il est en litige depuis plusieurs années avec l’arrondissement concernant un futur projet de transport de marchandises. La Cour supérieure lui avait donné raison en 2018, mais la Cour d’appel a ensuite infirmé le jugement.

L’actuel tracé de prolongement du boulevard de l’Assomption ainsi que de l’avenue Souligny empiète sur la propriété de l’entreprise.

Même scénario pour le projet de la Coalition Sauvons le ruisseau Molson, un regroupement citoyen de préservation environnementale présent à la séance d’information. La Coalition milite pour la création du parc-nature Ruisseau-de-la-Grande-Prairie, qui chevauche le terrain de Ray-Mont Logistics. Un de leurs investigateurs, François Plourde, n’est pas contre l’idée du développement industriel du secteur, mais il «aimerait que ce soit le parc industriel le plus beau au monde.»

La première séance d’audition de la consultation publique se fera le 23 avril à 19h à la Plaza Antique, 6086 Sherbrooke Est, à proximité du métro Cadillac.

 

Pour plus d’infos

514 872-3568

ocpm.qc.ca/fr/assomption-sud

 

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Marcel Pitre

    Mon Dieu que c’est long,les grues et la construction devrait être là depuis longtemps,va-t-on attendre la prochaine récession?