Mercier & Anjou

Diversification de l’offre de produits écoresponsables

Diversification de l’offre de produits écoresponsables
Photo: (Photo: Gracieuseté – Terre à soi)

Le magasin général écologique Terre à soi ouvre une nouvelle succursale à Tétreaultville. Déjà membre de l’Association des commerçants de Tétreaultville, l’entreprise offre des «solutions de consommation qui ont moins d’impact sur l’environnement», explique la propriétaire, Annie Martel.

C’est le troisième local qui ouvrira sous la bannière Terre à soi, une entreprise créée par Annie Martel en 2009. Avant-gardiste, l’entrepreneure avait alors quitté un emploi qui ne correspondait plus à ses valeurs. «J’étais sur le bord de l’épuisement professionnel; j’étais malheureuse», se souvient-elle.

Elle avait alors ouvert un restaurant qu’elle a géré pendant dix ans, et faisait déjà ses remplissages de produits nettoyants dans un commerce de l’arrondissement Notre-Dame-de-Grâce. À l’époque, offrir une option écologique était marginal.

Engagé envers l’environnement, le commerce de Mme Martel propose des produits de nettoyage et d’hygiène. Son expansion vers Tétreaultville est naturel pour la femme d’affaires. Elle reçoit déjà cette clientèle de l’Est à sa première succursale de Hochelaga, qui commence à ne plus suffire à la demande.

« On vit au-dessus de nos moyens environnementaux depuis vraiment longtemps, on n’a pas le choix d’effectuer un virage.»

— Annie Martel, propriétaire des magasins Terre à soi

En tout, les deux succursales Terre à soi ont réussi à rassembler 16 000 membres. La mère de deux adolescents, aujourd’hui établie dans les Laurentides, considère qu’il n’y a pas de «petit geste» lorsqu’on parle d’environnement. «Je fais partie des acteurs du petit changement, chaque geste compte.»

Association des commerçants
L’adhésion à l’Association des commerçants de Tétreaultville allait de soi pour Annie Martel, qui est présidente de la Société de développement commercial (SDC) Hochelaga-Maisonneuve et y est impliquée depuis 2005. «Quand tu parles aux élus, à la ville, en ton nom tout seul c’est une chose, dit-elle. Si tu parles au nom de 25, 50, 300 commerçants, ils ne t’écoutent pas de la même façon.»

Cette nouvelle recrue a de quoi ravir la représentante de l’Association, Vivianne Caron, qui cherche à répondre à la demande des citoyens en matière de commerce de proximité. Ayant saisi la conjoncture favorable entourant la réduction de l’empreinte écologique, l’annonce de l’arrivée de ce nouvel acteur dans le quartier a fait boule de neige sur les réseaux sociaux.

Soucieuse de ne pas nuire aux commerces déjà membres de l’Association, Mme Caron s’est assurée que le nouveau venu allait apporter une diversité de produits et non pas offrir les mêmes marques qu’au magasin Retour aux Sources, situé à quelques pas de l’emplacement de Terre à soi.

L’Association des commerçants de Tétreaultville continue d’acquérir de nouveaux membres, comme le Sésame et le Studio de danse 2720. Ils représentent maintenant 38 entreprises du secteur.

Le commerce Terre à soi prévoit ouvrir sa succursale de Tétreaultville à l’automne.