Mercier & Anjou

Avenue de Chaumont : les travaux débutent en septembre

Avenue de Chaumont : les travaux débutent en septembre
Photo: GracieusetéDifférentes simulations ont été présentées aux citoyens en 2018 afin de proposer différents concepts d’aménagement. Des consultations ont également eu lieu auprès de divers intervenant du milieu.

La première phase des travaux de réaménagement de l’avenue Chaumont, entre le boulevard Roi-René et l’avenue Rhéaume, se mettra en branle au mois de septembre.

En plus du repavage complet de l’avenue, le contrat, d’une valeur de plus de 7,3M$, prévoit notamment le remplacement des conduites d’égout et d’aqueduc.

«Il y aura de la plantation d’arbres et l’ajout de fosses de plantations, souligne Tommy Demets, chef des communications de l’arrondissement. Nous allons également remplacer et ajouter du mobilier urbain, et installer un nouveau système d’éclairage sur fût avec un peu d’éclairage d’ambiance.»

Les trottoirs existants seront de plus remplacés par de nouveaux trottoirs plus larges, et les intersections seront rehaussées par un pavé de béton afin de sécuriser les traverses pour piétons.

Les travaux devraient se conclure en juillet 2020, après une pause hivernale.

La place Chaumont en 2020

En 2020, le tronçon situé entre la rue Des Ormeaux et l’avenue Rhéaume fera l’objet de travaux semblables.

Les citoyens devront également attendre à l’an prochain pour profiter de la nouvelle place publique et communautaire, qui sera située à l’ouest de la rue Des Ormeaux.

Le boisé Saint-Conrad sera aussi réaménagé en 2020, avec l’ajout d’axes piétons, la plantation d’arbres et la mise en place de zones de jeux et de détente. Des cases de stationnement seront de plus ajoutées sur le tronçon visé par cette seconde phase de travaux, prévus pour l’été.

Via communiqué, l’arrondissement souligne que la revitalisation de la rue commerciale, «faisant partie intégrante des habitudes de vie des citoyens», est «essentielle afin de redonner un peu de vitalité et de dynamisme à cette artère qui en a manqué dans les dernières années.»

Rappelons que l’administration a procédé à une modification de son Plan d’urbanisme, en octobre 2018, afin d’établir un nouveau secteur de densité entourant l’avenue de Chaumont, augmentant notamment le nombre maximum d’étages permis. La réglementation d’urbanisme sera également modifiée afin de rehausser la qualité architecturale dans la zone commerciale et le Vieux-Anjou.

Le projet est financé par le Service de l’Urbanisme et de la Mobilité et le service de l’Eau de la Ville de Montréal.