Mercier & Anjou
15:18 12 décembre 2019 | mise à jour le: 13 décembre 2019 à 12:23 temps de lecture: 3 minutes

Une première zone d’adoption Mondou à Montréal

Une première zone d’adoption Mondou à Montréal
Quelques chats en attente d'adoption Photo : Naomie Gelper

Depuis l’ouverture de la zone d’adoption, le 12 novembre, il est possible d’adopter un chat au magasin Mondou situé à Anjou, un projet déjà en place au Mondou de Saint-Jérôme.

« On fait de l’adoption responsable », indique l’employée de la zone d’adoption Kalyna Marcil-Rousse. Afin d’adopter un chat qui correspond le mieux au profil de son futur-maître, il faut avant tout remplir un questionnaire. « On demande, par exemple, ce que la personne recherche chez un chat, indique l’employée. Il y aussi des questions à propos du budget, de l’environnement, etc. On veut matcher le chat en fonction des besoins du client. »  

Après avoir répondu au formulaire, la personne peut aller à la rencontre des félins qui cohabitent dans la zone d’adoption. Aménagé sur deux étages, l’endroit a été conçu par le spécialiste du comportement félin Daniel Filion, aussi connu sous le nom de « l’éduchateur ». 

Les douze à quinze chats de la zone d’adoption proviennent de deux refuges, soit de la SPA Mauricie ou de la SPCA Montréal. Chaque semaine, les refuges remplacent les chats qui ont été adoptés à la zone d’adoption par d’autres. « Quand tu vas dans un refuge, tu n’adoptes pas nécessairement un chat qui correspond à tes besoins comme ici, c’est la différence avec la zone d’adoption », explique Kalyna Marcil-Rousse. 

Pour la conseillère principale aux communications de la SPCA de Montréal, Anita  Kapuscinska, la zone d’adoption du magasin Mondou à Anjou est une excellente initiative, car elle permet de placer plus d’animaux dans des familles adoptives. « On peut s’assurer, avec ce type de partenariats, que nos procédures d’adoption soient respectées, dit-elle. On peut s’assurer que les attentes de la famille et leur style de vie correspond bien à l’animal. » La SPCA espère même qu’un jour les zones d’adoption existeront avec d’autres types d’animaux, comme des lapins ou des cochons d’inde. 

Si une rencontre s’avère réussie, il faut signer un contrat. Au coût de 150$, la personne adopte un chat vacciné, stérilisé et micropucé et repart avec son dossier médical. « Une fois que le contrat est lu et signé, on fait le tour du magasin pour montrer à la personne tous les essentiels dont elle aura besoin pour prendre soin de l’animal », ajoute Kalyna Marcil-Rousse. 

La zone d’adoption est située au magasin Mondou, au 7570 rue Béclard, à Anjou. 

 

Articles similaires