Mercier & Anjou
16:30 25 mars 2020 | mise à jour le: 26 mars 2020 à 09:13

Coronavirus : une propriétaire d’agence de voyages rapatrie des Québécois

Coronavirus : une propriétaire d’agence de voyages rapatrie des Québécois
Photo: Google maps

Dans les derniers jours, la propriétaire de l’agence Voyages Optimistes, située dans Mercier, a rapatrié une soixantaine de Québécois de l’étranger, lui permettant de minimiser les pertes de son entreprise.

Propriétaire depuis 25 ans de l’agence de voyages spécialisée dans les croisières, Josée Kaigle a été témoin de nombreuses crises au courant de sa carrière. «J’ai vécu le 11 septembre, j’ai vécu le SRAS, j’ai vécu les deux guerres du Golfe et le H1N1, dit-elle au bout du fil. Mais [une crise] de cette ampleur-là, c’est vraiment quelque chose. Quand on dit que la Terre a arrêté de tourner, c’est vraiment le cas.»

Étant donné qu’elle revient elle-même d’un voyage à l’étranger, Mme Kaigle est présentement en isolement volontaire depuis 10 jours. «De chez moi, je voyais rentrer les annulations, raconte-t-elle. Il fallait que je trouve une façon de traverser cette crise en minimisant les pertes.»

Depuis quelques semaines, la propriétaire de l’agence Voyages Optimistes ne fait que de la gestion de crise.

En regardant la télévision, Josée Kaigle a constaté que de nombreux Québécois tentaient de revenir au pays. «Beaucoup de ces gens-là avaient choisi de réserver par eux-mêmes leur voyage. Là, ils étaient vraiment dépourvus. Ils se rendaient compte qu’un agent de voyage pouvait être utile».

Après avoir proposé ses services de rapatriement sur Facebook, la propriétaire de l’agence soutient qu’elle a reçu beaucoup d’appels. À ce jour, elle dit avoir rapatrié une soixantaine de personnes au pays. «Je ne dis pas qu’on a fait des millions avec ça, mais ça nous a permis de survivre les dernières semaines», confie-t-elle.

Plus efficace que les services consulaires

Depuis le début de la crise, les Québécois à l’étranger sont invités à s’inscrire sur le site du gouvernement du Canada pour les rapatriements. C’est ensuite les services consulaires qui contactent chacun d’eux. Cela leur permet de savoir combien de gens restent à destination.

«Ils ont été débordés par la situation», pense Josée Kaigle. Certains de ses clients sont inscrits depuis une semaine et n’ont toujours pas eu de nouvelles, affirme-t-elle.

Pourtant Josée Kaigle a réussi à leur trouver un vol pour vendredi. «Tantôt, ils m’ont dit qu’ils étaient assis dans leur chambre d’hôtel et qu’ils pleuraient de joie, rapporte-t-elle. Ça veut tout dire.»

Selon l’agente de voyage, il s’agira de ses derniers rapatriements. «Le problème est que les frontières se ferment de plus en plus partout. On est rendu limité de ce qu’on peut faire», explique-t-elle.

Suite des choses

Selon les directives données par le gouvernement, tout le personnel de l’agence a été mis à pied temporairement jusqu’au 13 avril. «C’est le cœur gros que nous devons quitter le navire par décret gouvernemental, mais Josée reste là à tenir le fort pour toutes urgences», émet une des employés Djabrina Tilmatine.

Elle ajoute qu’une patronne comme Josée Kaigle «ne court pas les rues». «Elle porte toute la charge sur ses épaules… Elle vit vraiment une année d’enfer et garde le sourire», souligne Mme Tilmatine.

De son côté, la propriétaire soutient que son agence continuera d’opérer lorsque la crise sera terminée. «D’ici quelques mois, quand ce sera revenu à la normale, les gens vont encore avoir le goût d’explorer le monde», soutient-elle. 

L’agence de voyages Voyages Optimistes est située au 8475 Sherbrooke Est.

Articles similaires