Mercier & Anjou
10:00 26 août 2020 | mise à jour le: 26 août 2020 à 13:43 temps de lecture: 2 minutes

Une Angevine invente le «Pethold»

Une Angevine invente le «Pethold»
Photo: GracieusetéHélène Rousse a inventé un appareil permettant de tenir des petits animaux. 

Résidente d’Anjou, Hélène Rousse a inventé le «Pethold», un suspensoir pour petits animaux mains-libre, qu’elle présentera à la version ontarienne de l’émission de télévision Dans l’œil du dragon.

Hélène Rousse explique que l’idée du Pethold lui a été inspiré par son chat, Merlin. «Quand j’avais besoin de lui couper les griffes, c’était toujours une bataille, raconte-t-elle. Il fallait que je le tienne d’une main pour couper de l’autre, ce n’était pas évident.»

Le Pethold se compose d’une structure métallique à laquelle on accroche un hamac grâce à des cintres.

L’engin permet de tenir un chat ou un chien de moins de 9 kilogrammes (20 livres) de façon sécuritaire pendant ses soins, indique celle qui également entrepreneuse, autrice, et directrice de casting.

Cependant, l’invention peut aussi servir de table d’appoint pour un ordinateur, pour un plat ou pour des magazines, ajoute l’Angevine. «C’est pratique pour les gens qui vivent dans petits appartements ou des condos, pense-t-elle. La hauteur est ajustable.»

Hélène Rousse qui a fait des études en dessin industriel au cégep a dessiné différents supports avant d’arriver au résultat final. «Je pense que j’ai fait une douzaine de différents prototypes, de dessins, d’essais», se rappelle-t-elle.

En tout, Mme Rousse a travaillé 10 ans sur son invention.

La femme soutient qu’il ne s’agit pas de sa première création. «J’en ai d’autres dans mon tiroir que je n’ai pas encore sorties, dit-elle. Mais c’est celle qui est assez viable.»

Présentation aux Dragons

Le 1er septembre, Hélène Rousse se rendra à Toronto pour présenter le Pethold à l’émission de télévision  Dragons’ Den.

«Cela a toujours été un rêve de présenter mon innovation aux investisseurs des Dragons», soutient l’inventrice.

Mme Rousse a lancé une campagne de sociofinancement sur la plateforme Kickstarter pour amasser des fonds pour le développement de son invention.

«Comme on doit montrer des ventes [avant l’émission], on a décidé de monter la campagne Kickstarter pour que les gens puissent préacheter le Pethold sur notre site à un prix modique», affirme-t-elle.

 

Articles similaires