Hochelaga-Maisonneuve
16:01 8 septembre 2020 | mise à jour le: 10 septembre 2020 à 14:48 temps de lecture: 3 minutes

La cueillette de fruits contre le gaspillage alimentaire

La cueillette de fruits contre le gaspillage alimentaire
Photo: Naomie Gelper/Métro MédiaLes volontaires cueillent des poires dans la cour d’une résidence de Mercier-Ouest.

L’initiative du collectif de cueillette urbaine de fruits Les Fruits défendus, chapeauté par le Santropol Roulant, met en relation des propriétaires d’arbres fruitiers montréalais avec des cueilleurs bénévoles pour contrer le gaspillage alimentaire.

Dans la cour d’une résidence du quartier Mercier-Ouest, des volontaires de la Récolterie, un projet du Carrefour jeunesse-emploi Hochelaga-Maisonneuve, cueillent des poires du haut de leur échelle.

Après la récolte, les fruits sont divisés entre le propriétaire de l’arbre fruitier, les cueilleurs bénévoles et une banque alimentaire ou une organisation à but non lucratif. «Normalement, on donne toujours à la Cuisine Collective Hochelaga-Maisonneuve vu qu’on est déjà en contact. Et je sais qu’ils vont facilement transformer les aliments», explique la cheffe de cueillette de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Victoria Rodriguez.

Le résident de ce même territoire, Patrice Attanasio, met à disposition son arbre fruitier depuis quelques années déjà. Le propriétaire se réjouit de voir que les fruits de son immense poirier peuvent aider des gens du quartier. «Vous pouvez partir avec tout», déclare-t-il aux cueilleurs.

Cerises, pommes, poires, prunes ou raisins : toutes sortes de fruits sont récoltés tout au long de l’été dans les quartiers centraux de Montréal.

L’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve compte un total de 15 arbres inscrits au projet, indique Victoria Rodriguez. Celle-ci est aussi coordinatrice et accompagnatrice à la Récolterie.

Plateau-Mont-Royal et Rosemont-La Petite-Patrie sont les arrondissements comptant le plus d’arbres inscrits avec respectivement 51 et 65 arbres fruitiers.

Contrer le gaspillage alimentaire

Volontaire à la Récolterie depuis plus de trois ans, Monique Hardy-Berlinguet estime qu’il est important de profiter pleinement des ressources alimentaires locales.

«Je me rends compte qu’il y a des ressources alimentaires qui poussent par elles-mêmes et qu’il faut juste aller les chercher», dit-elle.

En participant au projet des Fruits défendus, la bénévole veut contrer le gaspillage alimentaire. «Des fruits par terre qui pourrissent, c’est plate. Ils auraient pu être transformés en gelée ou en confiture et servir à un organisme qui donne au suivant. Les ressources sont là, suffit de les cueillir!»

Même son de cloche du côté de Patrice Attanasio. «Tant qu’à perdre les fruits parce qu’ils ne sont pas cueillis, autant que ça serve à quelqu’un», croit-il

Fête des récoltes

Afin de souligner la saison des Récoltes dans Hochelaga-Maisonneuve, une Fête des récoltes est organisée par le Carrefour Jeunesse-Emploi Hochelaga-Maisonneuve (CJEHM) et la Récolterie.

Dans le cadre d’un marché solidaire du mois de septembre, l’événement se tiendra sur la rue Adam, entre les rues Chambly et Joliette, devant les locaux de la Cuisine Collective Hochelaga-Maisonneuve. La date sera dévoilée prochainement.

Pour l’occasion, des artistes de cirque feront des prestations et les récoltes du jardin du Centre Hochelaga seront distribuées gratuitement aux résidents du quartier.

 

Articles similaires