Mercier & Anjou
18:55 17 novembre 2020 | mise à jour le: 17 novembre 2020 à 18:55 temps de lecture: 2 minutes

La voie réservée sur Langelier est nécessaire, plaide un conseiller

La voie réservée sur Langelier est nécessaire, plaide un conseiller
Photo: Frédéric Hountondji/MétroLe boulevard Langelier accueille une voie réservée

L’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve défend le projet de voie réservée pour autobus sur le boulevard Langelier.

La voie réservée pour autobus implantée sur le boulevard Langelier s’étend entre les rues Dumesnil et Sherbrooke Est. Selon les informations fournies au Flambeau par la Société de transport de Montréal (STM), elle est d’une longueur de cinq kilomètres et ses travaux sont presque terminés.

Or, des citoyens demeurent sceptiques.

«Pourquoi ne pas reporter votre décision à un moment plus opportun sans le stress de la Covid, sans le stress de l’hiver qui déjà rôde?», a demandé Michel Gravel lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement. Il soutient qu’il n’y a pas de congestion en direction sud et que les bus roulent à leur vitesse maximale.

Il suggère plutôt de modifier les feux de circulation dans la direction nord et de prioriser les bus.

Fiabilité des trajets

Éric Alan Caldwell, conseiller d’Hochelaga, a répondu que «cette voie réservée là est planifiée justement pour offrir un meilleur service d’autobus, un service plus rapide, mais aussi plus fiable. En temps normal, c’est 18000 déplacements par jour qu’on anticipe pour ce corridor-là», a-t-il spécifié.

Il a mentionné aussi qu’avec la reprise de la circulation, il est important d’assurer la fiabilité des trajets en automobile. M. Caldwell a fait remarquer qu’il suffit parfois qu’un événement imprévisible survienne dans la circulation pour rendre les déplacements plus difficiles. Or, a-t-il souligné, «on veut que les gens qui prennent l’autobus puissent prévoir la durée de leur trajet. Le conseiller a fait savoir que le maintien de la fiabilité des parcours est nécessaire tant en été qu’en hiver. Il a rappelé qu’en saison froide, il est recommandé durant les tempêtes, de privilégier le transport en autobus. Pour lui, c’est une raison de plus pour rendre le corridor performant.

Sans préciser de date, la STM a mentionné le mardi 17 novembre au Flambeau que la voie réservée pourrait être en service dès cette semaine.

Articles similaires