Mercier & Anjou
19:07 27 janvier 2021 | mise à jour le: 27 janvier 2021 à 19:12 temps de lecture: 3 minutes

Les arénas pourraient ouvrir tout l’été

Les arénas pourraient ouvrir tout l’été
Photo: Frédéric Hountondji/Métro MédiaL’aréna Saint-Donat dans Mercier-Ouest

L’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve étudie la possibilité d’ouvrir ses arénas l’été.

La demande provient de Denis Côté, responsable de Page Facebook Hockey-Balle MHM. Il a suggéré au conseil d’arrondissement lors de sa séance du mois de décembre de garder ouverts ses trois arénas durant l’été 2021.

M. Côté a signifié dans sa question adressée aux élus qu’on ne sait pas quand reprendra le hockey sur glace avec la mise à pied de la plupart des équipes pour presque un an. Dans l’entrevue qu’il a accordée à Métro, il a souligné que les arénas ont de grands espaces avec de hauts murs et des estrades. Selon lui, ils peuvent ainsi accueillir d’autres sports comme le volley-ball, le basket-ball, le futsal, etc.

«Mais ça prend des organisations, insiste M. Côté. Il faut le faire avec des organisations déjà implantées qui connaissent le milieu et qui connaissent le sport. Sinon, si vous faites juste d’ouvrir l’aréna sans aucune publicité, il n’y aura pas assez de monde pour venir. Si la Ville est intéressée, il faudrait qu’elle aille en appel d’offres.»

L’arrondissement est favorable, mais…

À cette proposition de laisser ouverts les arénas durant l’été, Pierre Lessard-Blais, maire de l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, s’est interrogé sur son impact budgétaire.

«Je vais demander à notre direction de voir quels sont les impacts budgétaires pour garder un aréna ouvert pour faire des activités tel que vous le demandez. Mais, fort probablement qu’actuellement nos finances ne nous le permettent pas», a-t-il avancé. Le maire a cependant promis à M. Côté que sa demande serait analysée. Il a qualifié celle-ci de «légitime».

M. Lessard-Blais a fait comprendre au citoyen, qui est également chargé de projets dans l’organisme Jeunes Sportifs d’Hochelaga (JSH,) que l’année 2020 n’a pas été très favorable pour les jeunes sur le plan sportif. «Donc si on peut se rattraper d’une manière ou d’une autre, on va le faire. Mais tout ça, il va falloir le faire dans le cadre de notre budget actuel», a-t-il répété.

Patricia Plante, directrice de la culture, des sports, des loisirs et du développement social dans MHM, a exposé les contraintes auxquelles sa direction est confrontée.

Par exemple, a-t-elle mentionné au cours de la séance du conseil d’arrondissement, les arénas Saint-Donat et Francis-Bouillon doivent se reposer sans glace pendant au moins 18 semaines. L’objectif est d’éviter que la patinoire s’endommage. Mme Plante a toutefois admis après la proposition de M. Côté, qu’il y «aurait différentes possibilités.»

Articles similaires