Mercier & Anjou
17:00 22 mars 2021 | mise à jour le: 22 mars 2021 à 17:00 temps de lecture: 3 minutes

Mercier: projet de construction d’une annexe de l’école Sainte-Claire

Mercier: projet de construction d’une annexe de l’école Sainte-Claire
Photo: Gracieuseté/GoogleLe bâtiment qui doit être démoli pour faire place à l’annexe de l’école Sainte-Claire.

Actuellement vacante et en mauvais état, une ancienne école située sur l’avenue Lebrun dans Mercier doit être démolie et reconstruite pour devenir une annexe de l’école Sainte-Claire.

Cette résolution a été adoptée le 8 mars lors du conseil d’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Le coût total du projet est estimé à 25,4 M$.

C’est Troy architectes qui a été mandaté par Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) pour ce projet qui permettra d’augmenter les capacités de l’école Sainte-Claire, dont le bâtiment principal se trouve tout près, sur la rue Sainte-Claire.

«On a préservé des vieux bâtiments qui ne servaient plus à des fins scolaires, explique le responsable des relations de presse du CSSDM, Alain Perron. Avant, il y avait une baisse de démographie. Maintenant, on a besoin de reprendre ces vieux immeubles. Imaginez si on n’avait pas fait ce choix, aujourd’hui il faudrait trouver des terrains, il faudrait acheter à fort prix et tout ça.»

Selon M. Perron, le CSSDM possède sur son territoire autour de 70 immeubles excédentaires comme celui qui deviendra l’annexe de l’école Sainte-Claire.

La nouvelle construction accueillera, entre autres, deux classes de prématernelle, quatre classes de maternelle, dix classes du primaire, ainsi qu’un gymnase double.

Pour expliquer ce besoin d’espace, en plus de la hausse démographique, M. Perron mentionne le choix du gouvernement il y a quelques années de réduire le nombre d’élèves par classe.

«Il y a aussi des projets immobiliers, ce qui va amener de nouvelles familles à s’installer sur le territoire.»

La Direction de l’aménagement urbain et des services aux entreprises (DAUSE) a analysé la demande en fonction du milieu environnant, de la réglementation et estime que la proposition préliminaire est acceptable puisqu’elle permettra, entre autres, de réinsérer une école en répondant au besoin du secteur, de proposer une plus-value en matière de qualité architecturale et de design et qu’un élément de commémoration devra être intégré afin de rappeler le patrimoine historique de l’ancienne école.

L’école Sainte-Claire, d’abord nommée école paroissiale de Tétreaultville, est ouverte en 1907 par les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame dans le soubassement de l’église nouvellement construite. Elle occupe le lieu actuel sur la rue Sainte-Claire depuis 1931. En 1962, les sœurs quittent l’institution et l’enseignement est assuré par des institutrices laïques.

Articles similaires