Mercier & Anjou
17:57 1 avril 2021 | mise à jour le: 1 avril 2021 à 17:57 temps de lecture: 3 minutes

Enquête policière serrée sous la plume d’une Angevine

Enquête policière serrée sous la plume d’une Angevine
Photo: Gracieuseté/Stéphanie SylvainStéphanie Sylvain, auteure de l'imaginaire

C’est à une palpitante enquête policière qu’invite la résidente d’Anjou, l’auteure Stéphanie Sylvain, dans son cinquième livre, lequel sortira en mai prochain aux Éditions Scarab et sous le titre: Mystères sous les cendres.

La scène se déroule dans une usine de pâte et papier dont l’entrepôt a été réduit en cendres par un violent incendie. La production de papier n’est pas épargnée par le sinistre. Un coupable a été vite pointé, mais on s’est aperçu que sa responsabilité n’était pas engagée dans ce forfait.

Les indices faisaient apparaître des manipulations orchestrées par des gens qui parlaient mal du président de l’usine, envisageant de lui nuire et d’endommager la production.

«À ce niveau-là, on voit que c’est louche et qu’il faut élucider un mystère. La leçon à retenir est que ce n’est pas toujours le premier suspect qui va être le bon», prévient Mme Sylvain. L’enquêteuse, qui est le personnage principal du livre s’appelle Henriette Luther, un nom inspiré à l’auteure par le militant américain des droits civiques des Noirs, Martin Luther King.

«J’imagine que c’est une personne noire, forte et assez déterminée dans son travail et passionnée», admet l’écrivaine.

Mme Luther, qui est membre d’une organisation spéciale semblable au Bureau fédéral d’enquête des États-Unis, FBI, réunit les preuves sur le terrain, interroge témoins et suspects à la recherche du vrai coupable.

Collectif de trois livres

Mystères sous les cendres fera partie d’un collectif de trois livres intitulé Livre dont tu es l’enquêteur. On y retrouvera les œuvres de deux autres auteurs, Les disparus de Withney St-Onge B. et Les morts ont marché de Mathieu Fortin, qui est l’initiateur du projet.

Les trois écrivains entendent ainsi intéresser les jeunes adolescents de 15 ans et plus qui ne lisent pas beaucoup et qu’il faut attirer par des créations bien spéciales. Donc il ne s’agira pas d’un roman avec une histoire à lire du début à la fin, mais d’un dossier d’enquête policière ardue.

«Il va y a avoir par exemple des fiches de suspects à lire, il va y avoir des rapports policiers, on va analyser les empreintes digitales. C’est vraiment un livre interactif qu’on peut lire dans n’importe quel sens, pourvu qu’on récolte assez d’indices pour retrouver le coupable», explique Mme Sylvain. Elle avoue aimer explorer plusieurs genres qui vont de l’imaginaire à la science-fiction en passant par le fantastique et la fantasy.

C’était à 20 ans qu’elle a sorti son premier livre fantastique, Les Gokans, une histoire mettant en présence cinq personnes sur fond de magie, de combat et d’amour. Le roi des ombres, Déviance, Nos héros, sont tous des livres qui portent la signature de celle qui se définit comme étant une «auteure de l’imaginaire.»

Articles similaires