Soutenez

Manon Massé appuie la candidature de Marie-Eve Rancourt dans Bourget

Marie-Eve Rancourt, candidate de Québec solidaire dans Camille-Laurin
Marie-Eve Rancourt Photo: Jason Paré/Métro

Militante au sein du groupe citoyen Mobilisation 6600 Parc-Nature MHM et résidente de Viauville depuis dix ans, Marie-Eve Rancourt se lance dans la course à l’investiture pour Québec solidaire dans la circonscription de Bourget.

Candidate pour ce parti à deux reprises dans Saint-Henri–Sainte-Anne, Marie-Eve Rancourt confie que la passivité du député actuel de Bourget, Richard Campeau, «a pesé lourd» dans sa décision de se présenter dans cette circonscription.

«C’est un homme qui n’est pas présent sur le terrain. C’est un homme qui ne prend pas non plus au sérieux les inquiétudes des citoyens. Quand on parle de Ray-Mont Logistiques, il nous a souvent dépeints comme une poignée de citoyens qui s’opposent à tout», affirme Marie-Eve Rancourt, qui ajoute que M. Campeau a la même attitude dans le dossier du REM de l’Est.

Pour l’instant, un autre candidat, Olivier Huard, se présente dans la course à l’investiture de Québec solidaire dans Bourget, mais d’autres personnes pourraient se proposer d’ici la date limite du 30 mars.

N’empêche, la co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, a donné son appui à Marie-Eve Rancourt ce dimanche, lors de l’annonce de sa candidature.

Marie-Eve, avec son parcours d’avocate, de syndicaliste et de militante de longue date, sera indéniablement un atout pour notre équipe. C’est une personne impliquée activement pour une meilleure qualité de vie et pour l’environnement dans l’Est de Montréal et c’est exactement ce dont les gens de la circonscription ont besoin. Les citoyens de Bourget trouveront en elle une solide candidate sur qui ils pourront compter à l’automne prochain.

Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire

Le logement, une priorité

Au-delà de la question environnementale et des dossiers susmentionnés tenant à cœur à la candidate, une autre des priorités de Marie-Eve Rancourt est la question du logement.

«On sait qu’il y a des enjeux à propos de l’accessibilité au logement. Il y a une flambée des prix dans le domaine de l’immobilier. Donc, il faut absolument adopter des leviers législatifs pour contrôler les hausses de loyer, pour permettre aux gens de se loger convenablement.»

Elle souhaite entre autres qu’on mette fin à la clause F permettant à des promoteurs dont les constructions ont moins de cinq ans de hausser «sans aucune limite» les loyers. Elle déplore également les récentes conversions de logements pour personnes âgées.

C’est inacceptable de mettre dehors des personnes âgées et vulnérables. Il y a vraiment un laisser-aller à Québec.

Marie-Eve Rancourt

La vétusté «alarmante» des écoles de la circonscription et le manque de service, particulièrement pour les élèves en difficulté, font également partie de ses priorités.

Un parti qui aspire au pouvoir

Interrogée sur le «recentrage» de Québec solidaire noté par certains observateurs politiques, Marie-Eve Rancourt dit voir les choses différemment.

«On est un parti qui aspire au pouvoir, puis au fil des dernières années, ça nous a amenés à y aller avec des propositions plus concrètes.»

Si l’on sort du champ de compétences du Québec, que devrait faire le Canada à propos de l’invasion de l’Ukraine par la Russie?

«C’est vraiment catastrophique ce qui se passe actuellement, croit la candidate à l’investiture. De toute évidence, il faut éviter une surmilitarisation du conflit. Il faut utiliser toutes les voies diplomatiques qui sont à notre portée pour faire pression pour que ce conflit se règle le plus rapidement possible et éviter toute escalade.»

Les citoyens de la circonscription de Bourget connaîtront le nom du candidat ou de la candidate de Québec solidaire le 15 mai.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.