Mercier & Anjou

Le repos Saint-François d’Assise: le cimetière de l’est de Montréal

Photo: Jason Paré / Métro

Fondé en 1916 sous le nom de Cimetière de l’est de Montréal, Le repos Saint-François d’Assise est un des plus importants cimetières catholiques au Québec et même au Canada. Plus de 250 000 défunts y reposent, dont certains sont issus de familles appartenant aux communautés italienne, vietnamienne, haïtienne, libanaise ou encore portugaise.

Le cimetière est situé près des stations de métro Langelier et Radisson. Il est bordé au sud par la rue Sherbrooke, au nord par la rue Beaubien, à l’est par la rue Radisson et à l’ouest par la rue Mignault.

Des concerts en plein air et des visites guidées y sont organisés, et contrairement aux cimetières Notre-Dame-des-Neiges et Mont-Royal, l’utilisation de vélos y est permise et encouragée.

Précurseur du Repos Saint-François d’Assise, le cimetière de la paroisse Saint-François d’Assise de la Longue-Pointe a été créé à l’époque de la Nouvelle-France, en 1724. Il se trouvait à côté d’une église aujourd’hui disparue en raison de la construction du pont-tunnel Louis-Hyppolite-La Fontaine.

De Claude Blanchard à Marie Magella St-Martin

Plusieurs personnalités ayant marqué l’histoire culturelle, politique et sociale du Québec y sont inhumées, telles que le comédien Claude Blanchard et l’aviatrice Marie Magella St-Martin.

On y trouve également plusieurs monuments commémoratifs. L’un d’eux est consacré aux femmes assassinées et disparues et un autre, aux enfants disparus.

Hommage aux Vietnamiens

Photo: Jason Paré, Métro Média

Les visiteurs peuvent également découvrir dans la section vietnamienne du cimetière un monument dédié aux combattants des forces armées de la République du Vietnam tombés au champ d’honneur lors de la guerre opposant les nationalistes et les communistes, ainsi qu’aux réfugiés de la mer (boat people).

Un douzième mausolée-columbarium

Photo: Jason Paré, Métro Média

La mise en crypte étant de plus en plus populaire – près de 75 % de la clientèle du cimetière opterait de nos jours pour des services de crémation –, la construction d’un douzième mausolée-columbarium a été entamée en 2021. Il sera nommé le mausolée-columbarium L’Espoir/La Speranza, en l’honneur des membres de la communauté italienne qui sont très présents au Repos.

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif : faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet