Soutenez

Une candidate de QS prise la main dans la boîte aux lettres

Photo: Capture d'écran vidéo

Dans une vidéo circulant sur Facebook, on peut voir la candidate de Québec solidaire (QS) dans Camille-Laurin, Marie-Eve Rancourt, retirer un dépliant du Parti québécois (PQ) de la boîte aux lettres d’un résident. Selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), cela constitue une infraction au Code criminel et est considéré comme un vol.

C’est le résident concerné qui a publié la vidéo.

«Ce qui se trouve dans ma boîte aux lettres, peu importe que ce soit un tract, un état de compte ou un chèque, m’appartient», a écrit l’homme sur sa page Facebook.

Réagissant sur les réseaux sociaux à la publication de cette vidéo, Marie-Eve Rancourt a tenu à s’excuser personnellement auprès de Paul St-Pierre Plamondon, chef et candidat du PQ dans Camille-Laurin. Elle s’est également retirée de la course dans Camille-Laurin, une décision qu’elle n’aurait pas pris de «gaité de cœur». Pour elle, il s’agissait de ne pas devenir une «distraction» au sein du parti.

«On a pris le temps Manon, l’équipe de campagne et moi de s’informer des faits, de consulter notre équipe, a expliqué le porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois, lors d’une conférence de presse dans Sainte-Henri-Sainte-Anne. On a ensuite eu une discussion franche avec Marie-Ève Rancourt, qui nous a annoncé qu’elle retirait sa candidature.»

Du côté du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), on indique que la Loi électorale n’encadre pas ce genre de comportement.

Plus de détails à venir.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.