Montréal-Nord

Habitat pour l’humanité ouvrira un magasin d’aubaines dans Montréal-Nord

Habitat pour l’humanité ouvrira un magasin d’aubaines dans Montréal-Nord
Photo: Olivier Faucher

C’est à Montréal-Nord qu’ouvrira le deuxième «ReStore» de la province. Pour une fraction du prix courant, les clients de ce magasin peuvent y acheter meubles, appareils électroménagers et matériaux de rénovation tout en finançant Habitat pour l’humanité, un organisme d’accès à la propriété pour ceux dans le besoin.

«Montréal-Nord est définitivement un quartier très favorable pour nous» ,indique la directrice de l’organisme Habitat pour l’humanité Province de Québec, Madeleine Martins, en parlant de l’ouverture de cette nouvelle succursale.

Les ReStore vivent en grande partie grâce aux dons de différentes entreprises et d’individus. Par exemple, de grands magasins comme Home-Depot offrent leurs surplus à ReStore. Ces articles qui se retrouvent sur les étalages de cette friperie de la rénovation sont par la suite vendus de 30% à 70% moins cher que le prix normalement affiché.

«Nous vendons des produits en très bon état, affirme Madeleine Martins. Le ReStore est un peu comme un magasin renaissance, mais il n’y a pas juste de l’usagé. ll y a beaucoup de neuf», poursuit-elle.

Selon l’organisme Habitat pour l’humanité Québec, la succursale de ReStore nord-montréalaise devrait ouvrir au début du mois de juin. Son emplacement reste à confirmer.

Le seul magasin ReStore de la province est actuellement situé tout près des locaux de l’organisme, dans Saint-Henri. Il a pignon sur rue depuis plus de 10 ans.

L’implication communautaire au centre du projet
Les profits générés par les ventes de ce magasin servent à payer les salaires de l’administration de la division québécoise de l’organisme à but non lucratif Habitat pour l’humanité, qui accompagne et aide financièrement des familles dans le besoin à acquérir une propriété. Toutefois, Habitat pour l’humanité Québec compte beaucoup sur le bénévolat pour assurer son fonctionnement, et cela est aussi vrai pour le ReStore, qui compte 3 employés sur le plancher, mais accompagnés également de 6 à 8 bénévoles.

Pour combler ce fort besoin en bénévoles, le ReStore compte en particulier sur des programmes de réinsertion sociale. «On a une relation très privilégiée avec une maison de transition [du quartier] qui héberge des détenus, informe Madeleine Martins. Et il se trouve qu’à Montréal-Nord, il y a un autre centre similaire avec qui on a déjà établi des contacts», ajoute-t-elle.

Le bénévolat est aussi partie intégrante des projets de construction de maisons par l’organisme. En effet, chaque famille qui souhaite accéder à la propriété avec Habitat pour l’humanité doit s’engager pour 500 heures d’aide bénévole afin de contribuer à bâtir son nouveau chez-soi.

Un projet en expansion
Presque victime de son succès, le ReStore doit aujourd’hui régulièrement refuser des dons, faute d’espace dans son seul magasin. C’est en partie pourquoi Habitat pour l’humanité Québec souhaite ouvrir un deuxième commerce.

Qui plus est, Habitat pour l’humanité Québec souhaite que ce nouveau magasin rende possible une expansion pour l’organisme. «C’est une source de revenus qui va nous permettre d’embaucher du monde et d’aller plus vite dans le processus de sélection des familles», croit la directrice.

L’organisme compte évaluer la possibilité de construire des maisons dans Montréal-Nord. «Ce quartier pourrait être une cible pour nous, dépendamment du recensement que l’arrondissement a fait des terrains qui pourraient convenir à nos besoins», avance Mme Martins.