Montréal-Nord

Une année sportive «exceptionnelle» pour l’école Henri-Bourassa

Une année sportive «exceptionnelle» pour l’école Henri-Bourassa
Photo: Gracieuseté - École Henri-BourassaLes Béliers en basketball juvénile masculin célébrant leur victoire au championnat provincial de Trois-Rivières.

L’école secondaire Henri-Bourassa connaît toute une année, côté sports. Trois de ses équipes sportives ont remporté un championnat. En plus du titre régional gagné par l’équipe féminine cadette de futsal en division 3, deux équipes de basketball masculin ont triomphé lors des championnats provinciaux de la RSEQ.

Lors du gala de la RSEQ, la jeune athlète en basketball et flag-football Woodly Cardet a mis la main sur le prix Rosaire-Gagné, décerné à l’élève de niveau secondaire ayant le plus contribué au développement de la vie sportive dans son institution en conciliant la réussite de ses études. Ce prix a été remis à une élève de l’école Henri-Bourassa pour une deuxième année consécutive. L’équipe cadette de basketball masculin a aussi remporté l’honneur de «l’équipe masculine de division 2 par excellence», lors de ce même gala.

Le basketball à l’honneur
L’équipe masculine de basketball juvénile en division 1 ainsi que l’équipe masculine cadette de basketball en division 2 ont permis à l’école Henri-Bourassa d’obtenir deux titres provinciaux en basketball lors de la même année. Il s’agit seulement la deuxième fois de son histoire que l’école nord-montréalaise réussit cet exploit. «Au basketball masculin scolaire, c’est quelque chose de très rare», souligne Ricardo Telamon, coordonnateur du basketball de l’école Henri-Bourassa.

Après avoir connu une saison parfaite en n’enfilant que des victoires, l’équipe cadette a «levé son jeu d’un cran pour remporter le championnat», relate Ricardo Telamon.

Du côté de l’équipe juvénile l’exploit se fait encore plus sentir. «Ce sont des jeunes avec beaucoup de difficultés à l’extérieur du terrain de basketball», explique Ricardo Telamon. Après une saison plus ou moins convaincante par une équipe dont la confiance restait à développer, l’équipe juvénile a compris ce dont elle était capable au début des séries pour paver son chemin vers la victoire.

Ces championnats provinciaux remportés par les Béliers avaient lieu à Trois-Rivières en avril dernier.

Pour ces adolescents, remporter un championnat sportif peut vouloir dire beaucoup. « Pour certains de nos joueurs, c’est leur première victoire dans la vie», dit M. Telamon. «Grâce au basketball, beaucoup de nos joueurs commencent à croire qu’ils peuvent réussir parce qu’ils voient ce que ça fait lorsqu’ils travaillent fort».

Le sport en très bon état
«On peut parler d’une année sportive exceptionnelle», soutient le directeur responsable des sports de l’école Henri-Bourassa, Wilfed Alex Constant. Au-delà des résultats, il y a une belle énergie dans nos équipes sportives».

Bien qu’ils ne remportent pas nécessairement de championnats, les autres équipes sportives de l’école Henri-Bourassa se démarquent dans l’ombre, selon Ricardo Telamon. «La natation a eu une très bonne année et ça se passe bien pour le soccer, le flag-football et le football», observe-t-il.

«Il y a quelque chose qui se passe à Henri-Bourassa et les choses commencent à changer tranquillement, croit M. Telamon. La direction est pour le sport et est très présente aux événements sportifs», remarque-t-il.