Montréal-Nord

Montréal-Nord soumet des demandes pour la jeunesse au gouvernement

Montréal-Nord soumet des demandes pour la jeunesse au gouvernement
Photo: Gracieuseté - Bureau de la députée de Bourassa-SauvéSamuel Poulin et Paule Robitaille au tournoi de Basket de rue de Montréal-Nord

Montréal-Nord a reçu la visite de l’adjoint parlementaire du premier ministre responsable du volet jeunesse, Samuel Poulin, le 9 août dernier. C’est la députée de Bourassa-Sauvé, Paule Robitaille, qui a pris l’initiative de l’inviter afin de lui faire rencontrer des organismes communautaires et lui transmettre certaines demandes pour la jeunesse nord-montréalaise.

« Dans mon comté, il y a des inquiétudes sérieuses relativement à un grand projet qui doit être reconduit et on voulait absolument avoir les yeux et oreilles de M. Poulin pour le sensibiliser à la situation des jeunes à Montréal-Nord », explique Paule Robitaille.

L’arrondissement demande que soit reconduit le financement annuel de 40 000$ pour la coordination du projet Priorité jeunesse, porté par une entente quadripartite avec la table de quartier de Montréal-Nord. Cette demande est adressée au Secrétariat de la jeunesse, que Samuel Poulin représente.

« C’est super important qu’il soit au fait de ce qu’est Priorité jeunesse et des fruits que ça a apportés, souligne Mme Robitaille. Ils coordonnent des organismes jeunesse dans Montréal-Nord et ceux-ci font de l’excellent travail ».
Lancé en 2017 et prévu jusqu’en 2027, le Plan d’action Priorité jeunesse de Montréal-Nord vise à initier des changements significatifs aux conditions de vie des jeunes de Montréal-Nord en luttant contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Dans une rencontre, les députés et la mairesse ont également discuté d’un autre besoin financier à l’École Saint-Rémi, où la pérennité du programme La musique aux enfants de l’OSM est en jeu.

« Mon gouvernement va demeurer à l’écoute de ces dossiers. Je peux certainement assurer une volonté de pouvoir accompagner les projets », indique Samuel Poulin.

Dans la circonscription de Bourassa-Sauvé, environ une personne sur trois est âgée de moins de 20 ans.

Une visite enrichissante

M. Poulin a rencontré plusieurs organismes communautaires et la mairesse d’arrondissement Christine Black avant d’assister au tournoi de Basket de rue de Montréal-Nord.

« La problématique d’un arrondissement comme Montréal-Nord, c’est particulier pour quelqu’un qui vient de l’extérieur de Montréal », pense Mme Robitaille.

« Ce qui m’a marqué, c’est la détermination des organisations et des élus locaux à travailler ensemble pour faire en sorte que les jeunes de Montréal-Nord, comme tous les jeunes Québécois, puissent atteindre leur rêve », mentionne le député caquiste.

C’était la première fois que M. Poulin visitait Montréal-Nord dans ses fonctions de député. Ce dernier représente la circonscription de Beauce-Sud et est originaire de la même région.

« Mes priorités pour la jeunesse à Montréal-Nord sont les mêmes que celles des élus locaux, mais bien sûr en ayant en tête de lice la lutte à la pauvreté, l’égalité des chances, l’accès à l’éducation et l’accès à un emploi », énumère M. Poulin.