Montréal-Nord

Le report des travaux du pont Pie-IX « n’augure rien de bon », dit la mairesse Black

Le report des travaux du pont Pie-IX « n’augure rien de bon », dit la mairesse Black
Photo: Josie Desmarais

La mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, se dit « déçue » du report des travaux majeurs sur le pont Pie-IX qui devaient débuter à la fin de l’été. « On se demande quand ça va recommencer, dit-elle. Les délais sont un peu inconnus et l’histoire est très mystérieuse. »

Le 17 septembre le ministère des Transports (MTQ) a été informé d’une intervention de la protectrice du citoyen du Québec, entité indépendante, ce qui a forcé le report des travaux majeurs sur le pont Pie-IX, annoncés en mars dernier. La nature confidentielle de la démarche explique l’absence presque totale d’informations.

« On comprend la déception des gens et des partenaires, mais c’est une décision qui est hors du contrôle du ministère, explique le porte-parole du MTQ, Martin Girard. C’est certain que le ministère va mettre tout en œuvre pour diminuer les incidences du report sur le projet et sur les partenaires et toujours dans l’objectif d’une saine gestion des fonds publics. »

La fin du chantier du pont Pie-IX devait s’arrimer avec celle du SRB, synchronisme pour lequel l’administration de Christine Black a toujours milité. « C’est une question de cohérence, soutient la mairesse. De retarder le début du chantier, à ce moment-ci, ça n’augure rien de bon et c’est inquiétant. »

Le report des travaux force l’arrondissement à réfléchir une fois de plus aux impacts qu’auront ceux-ci sur les rues avoisinantes au pont.

Il est encore « trop tôt » pour le ministère pour établir un nouvel échéancier, étant donné la démarche de la protectrice du citoyen. De son côté, la mairesse précise qu’un report du début des travaux « ne veut pas nécessairement dire un report de la livraison de ceux-ci. »« Il y a plusieurs cas de figure », mentionne-t-elle.

La réfection majeure du pont Pie-IX, projet de 200 M$, est censée durer trois ans.