Montréal-Nord
18:09 27 novembre 2019 | mise à jour le: 27 novembre 2019 à 21:45

Budget 2020 de la Ville: une hausse de taxes de 2,3% à Montréal-Nord

Budget 2020 de la Ville: une hausse de taxes de 2,3% à Montréal-Nord
Photo: Archives TC Media

Les Nord-Montréalais verront en 2020 leurs taxes municipales résidentielles augmenter en moyenne de 2,3%, soit un peu plus que la moyenne montréalaise de 2,1%. Cette hausse s’explique notamment par une augmentation de la taxe de services par l’arrondissement de Montréal-Nord. L’arrondissement considère toutefois cette hausse comme «relativement faible».

L’annonce du budget de la Ville de Montréal a eu lieu lundi. Elle comprend une hausse des taxes sur le secteur résidentiel de 1,8%. S’ajoute à cela la hausse de taxes imposées par les arrondissements qui s’élèvent à une moyenne de 0,3%.

Si cette hausse est légèrement plus élevée à Montréal-Nord (2,3%), c’est en raison d’un bond de 13,1% sur la taxe de services qu’a décidé de voter l’arrondissement. Il s’agit de la plus forte hausse de tous les arrondissements dans cette colonne pour 2020.

L’augmentation dépasse l’inflation, qui est à présent chiffrée à une moyenne de 1,90% pour 2019.

«Nécessaire»

Pour les élus nord-montréalais, cette augmentation est nécessaire pour combler les transferts centraux «insuffisants» que reçoit l’arrondissement. Lors du dépôt de son budget 2020, la mairesse Christine Black avait revendiqué que l’arrondissement méritait 3,5 M$ de plus en transferts centraux de la Ville. Ceux-ci s’élèveront à 31 270 200 $ en 2020 sur un budget total de 42 883 500 $.

«C’est une orientation que les élus ont donnée à la direction de l’arrondissement pour pouvoir équilibrer le budget de l’arrondissement, explique le directeur de cabinet du bureau des élus de l’arrondissement, François Purcell. On a des besoins et les transferts centraux ne sont pas suffisants. Si on veut rendre les services aux citoyens, que ce soit au niveau de la propreté de l’arrondissement, du déneigement, de la plantation d’arbres, ou du développement des parcs, ça prend un minimum de budget», fait-il valoir.

Selon son budget 2020, les revenus de taxes locales de l’arrondissement passent de 8 460 200 $ (2019) à 9 653 100 $ (2020).

Pour mieux comprendre la hausse, François Purcell donne l’exemple d’une maison évaluée à 313 000$, à Montréal-Nord. En 2020, selon lui, son propriétaire paiera 464$ de taxes, ce qui représente une hausse de 71$ par rapport à 2019 (392$).

En fait, 94,5% des propriétaires nord-montréalais auront des augmentations de moins de 2% sur leurs taxes alors que 68% des propriétaires auront une baisse de taxes, selon les dires de l’arrondissement.
« C’est une hausse relativement faible », croit M. Purcell en observant ces chiffres.

Et le compte de taxes municipales?

La hausse moyenne de 2,1% à Montréal masque toutefois d’importantes différences selon le type de logement. Les propriétaires d’immeubles locatifs sont les grands perdants du budget, alors que les condos bénéficient d’un gel.
La facture foncière des propriétaires résidentiels variera très peu à Anjou (0,1%) et à Saint-Léonard (0,6%).

Dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, la charge fiscale sera la même que l’année précédente (0,0%). En ce qui touche Mercier—Hochelaga-Maisonneuve, le compte de taxe augmentera de 1,2%.

Les arrondissements Ville-Marie, Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Plateau-Mont-Royal et Verdun seront les plus touchés avec des hausses allant de 3,0% à 3,2%.

En ce qui a trait aux commerçants, la Ville a décidé de limiter cette année à 1,5% l’augmentation de leurs taxes foncières afin de modérer leur fardeau fiscal.

Articles similaires