Montréal-Nord
15:29 29 novembre 2019 | mise à jour le: 1 décembre 2019 à 16:42 temps de lecture: 3 minutes

Des chatons abandonnés dans une poubelle à Montréal-Nord

Des chatons abandonnés dans une poubelle à Montréal-Nord
Photo: Arrondissement de Montréal-NordUn chaton rescapé par la SPCA. Il était encore vivant.

Six chatons abandonnés ont été retrouvés au fond d’une poubelle, à l’extérieur, hier avant-midi à Montréal-Nord. La triste découverte a été faite par des citoyens, non loin du boulevard Gouin.

Plusieurs de ces chatons retrouvés montraient de « sérieuses marques de violence ». Seulement deux étaient encore vivants.

Des employés de l’arrondissement qui se trouvaient à proximité pour un événement ont été alertés par des citoyens qui souhaitaient venir en aide aux petites bêtes. L’une d’elles a été pris en charge par la SPCA.

L’autre chaton a été rescapé par une citoyenne. Cette dernière aurait toutefois dû laisser la SPCA le faire puisque la récupération de l’animal est nécessaire à l’avancement d’une enquête criminelle.

En vertu d’une entente avec l’arrondissement, la SCPA viendra chercher à quelconque endroit dans l’arrondissement un animal qui nécessite de l’aide. Cela comprend les animaux dont les propriétaires ne souhaitent plus s’occuper.

Étant donné la simplicité des procédures mises en place pour qu’un propriétaire puisse se départir de son animal, le personnel de l’arrondissement de Montréal-Nord peine à comprendre qu’un incident comme celui-ci puisse se produire.

« Nous avons été outrés, a déclaré la chargée de communication, Marie-Noël-De-Tilly. Il n’y a aucune raison qui puisse justifier un tel geste ».

Un geste criminel

La loi stipule qu’un propriétaire qui abandonne un animal volontairement commet un geste criminel et est passible d’un emprisonnement maximal de deux ans. Il peut aussi recevoir une amende de 5000 $.

Selon l’arrondissement, Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) s’est rendu sur place afin de recueillir de l’information pour tenter de retracer l’auteur de ce geste.

De son côté, la SPCA « est en attente d’une réponse du SPVM pour déterminer si elle se chargera ou non de l’enquête », a confirmé sa porte-parole Anita Kapuscinska.

« Cette histoire est le signe que les gens ne sont pas assez informés, pense Mme Noël-de-Tilly J’espère qu’elle va servir à prévenir d’autres actes de cruauté. »


Si vous détenez de l’information concernant cet incident, ou sur le chaton qui a été retiré de la scène de crime, contactez la SPCA au (514) 735-2711.

Gestion animalière à Montréal-Nord

Chaque mois, la SPCA intervient des centaines de fois dans le quartier, selon Dominic Beaudry, conseillé en aménagement à l’arrondissement de Montréal-Nord. Ce dernier absorbe la majeure partie des frais pour la cueillette et la prise en charge des animaux. Montréal-Nord est l’endroit à Montréal où il y a la plus grande densité d’interventions de la SPCA par kilomètre-carré. La situation s’améliorerait, toutefois, puisque ces chiffres sont en décroissance depuis plusieurs années.

 

Articles similaires