Montréal-Nord
17:16 14 février 2020 | mise à jour le: 14 février 2020 à 17:31 temps de lecture: 4 minutes

Un module de jeu offert en cadeau à un HLM de Montréal-Nord

Un module de jeu offert en cadeau à un HLM de Montréal-Nord
Photo: Olivier Faucher - Métro MédiaShanna, Ibrahim, Rahim et Bill, jeunes résidents de la Place Normandie et Josée Trottier, président de l'Association des résidents du HLM.

Un module de jeu considéré en «très bon état» sera donné et installé sur le terrain de la Place Normandie, une Habitation à loyer modique (HLM) du secteur nord-est où résident plus d’une centaine de familles. Un cadeau très attendu par les enfants du coin.

«J’avais de l’émotion dans la gorge. Les jeunes étaient contents et j’étais content pour eux.»

C’est ce qu’a ressenti José Trottier, président de l’Association de la Place Normandie, lorsque la mairesse a annoncé aux résidents qu’ils allaient avoir un nouveau jeu pour s’amuser.

La Place Normandie, qui offre des logements à loyer modique, depuis 1972, se situe directement à l’arrière du Mail Léger Langelier et est à 500 mètres du parc le plus près. Plus ou moins 400 personnes y habitent, dont environ 130 familles.

Il y a quelques années, un réaménagement de l’espace pour jeunes de l’HLM avait laissé les familles de l’endroit sur leur appétit. On avait remplacé un module désuet par des tables à pique-nique et des petites pyramides de bois. Selon M. Trottier, l’endroit est devenu peu intéressant et même dangereux.

«Si un jeune grimpe et tombe, c’est directement sur le ciment. C’est du mobilier qui ne fait rien et c’est plus décoratif qu’autre chose.»

«Depuis qu’ils ont changé le parc, des fois on se fait des échardes dans les mains, nous explique Bill, jeune homme habitant la Place Normandie. J’ai demandé à la mairesse qu’elle améliore le parc.»

Bill et ses amis se réjouissent de l’arrivée de ce nouveau module qui rendra le lieu plus intéressant, alors que plusieurs parents préfèrent que leurs enfants ne traversent pas le boulevard Léger, ce qui coupe l’accès à plusieurs au parc Henri-Bourassa.

«Il y a beaucoup d’enfants ici et plusieurs en bas âge. Tu les vois courir dans la cour et ce n’est pas évident. Ils sont cloisonnés là, ils n’ont rien à faire, ils n’ont pas de jeu. Au moins, ça va ramener un certain dynamisme.» -José Trottier

C’est ce modèle de module de jeu qui sera installé à la Place Normandie.

Réutilisation

En réaménageant l’un de ses parcs, l’arrondissement Ville-Marie a dû retirer un module et ne possède maintenant plus de lieu propice à l’accueillir. Il a été décidé en concertation avec l’arrondissement de Montréal-Nord et l’Office municipal d’habitation de Montréal qu’il allait être offert gratuitement à la Place Normandie.

Neuf, l’équipement récréatif en question, produit par l’entreprise danoise Kompan, vaut approximativement 50 000$. On estime que celui donné à la Place Normandie amusera les enfants pour encore «au moins» une dizaine d’années.

Il est plutôt rare qu’on réussisse à offrir une deuxième vie aux modules à Montréal, selon la responsable du dossier à la Ville, Adriana Melendez. «Jeter un module, c’est quelque chose que l’on fait souvent, malheureusement.» Elle indique qu’il est habituellement difficile de trouver un endroit prêt à accueillir un module particulier lorsqu’il doit être retiré d’un site.

Elle affirme toutefois que la plupart du temps, les modules jetés sont considérés comme «désuets».

«C’est responsable au niveau de l’environnement de réutiliser, souligne-t-elle. C’est un module qui est encore en très bon état et le fournisseur le garantit encore pour plusieurs années.»

Articles similaires