Les choix de la rédac
13:44 30 avril 2020 | mise à jour le: 30 avril 2020 à 17:34 temps de lecture: 3 minutes

Montréal-Nord: augmentation importante des tests, promet François Legault

Montréal-Nord: augmentation importante des tests, promet François Legault
Photo: Capture d'écranLe premier ministre du Québec, François Legault.

Les tests seront augmentés «de façon très importante» à Montréal-Nord, a indiqué le premier ministre François Legault lors de son point de presse quotidien. La Santé publique de Montréal a de son côté annoncé l’ouverture d’une clinique pour les personnes symptomatiques qui habitent le quartier.

«Les autorités de la santé publique sont sur le terrain et ont commencé à faire des tests et des suivis des personnes qui ont été testées positives, a affirmé le premier ministre Legault, qui qualifie ce quartier de la sous-région la plus touchée au Québec. Dans les prochains jours, on va augmenter de façon très importante les tests à Montréal-Nord.»

Dès demain, une clinique de dépistage destinée aux personnes symptomatiques de Montréal-Nord ouvrira dans le quartier, a annoncé aujourd’hui la direction régionale de la santé publique. Les personnes qui ressentent des symptômes pourront obtenir un rendez-vous. Ce centre sera ouvert 7 jours sur 7, indique la DRSP.

«L’élargissement de la capacité de dépistage permettra d’obtenir un meilleur portrait de la situation sur le territoire, écrit la DRSP sur son site web. Des liens avec les organismes du territoire seront aussi réalisés pour rejoindre la population et faire connaitre les services.»

Selon nos informations, ce centre de dépistage, situé à l’Hôpital Rivière-Des-Prairies existait déjà, mais sa capacité permet d’élargir son offre à toutes les personnes symptomatiques qui habitent le territoire. Auparavant, les tests étaient réservés à certaines catégories de la population, dont les travailleurs de la santé.

La relationniste du CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal Marie-Hélène Giguère explique que ce site faisait auparavant de 30 à 40 tests par jour, mais qu’il possède une capacité quotidienne de 100 tests. Selon le CIUSSS, ces tests inutilisés seront suffisants pour accueillir la population symptomatique. Plus de tests seront mis à la disposition du centre si la demande est trop forte.

Également, une opération de dépistage par échantillonnage dans la population asymptomatique de Montréal-Nord sera annoncée dans les prochains jours, a appris Métro Média.

Hier, le Parti libéral du Québec avait exigé une augmentation du nombre de tests dans le nord-est de Montréal avant le déconfinement de la métropole.

La députée de Bourassa-Sauvé, Paule Robitaille qualifie l’annonce «d’avancée importante», en apportant un bémol. «Nous devrons veiller à ce que ces tests soient accessibles au plus grand nombre possible, mentionne-t-elle. Le dépistage est le nerf de la guerre contre la COVID19, c’est le premier pas pour bien protéger nos plus vulnérables.»

Articles similaires