Montréal-Nord

Quatre nouvelles ruelles vertes à Montréal-Nord

Linda Ramirez et Gabriela Lopez sont ravies du résultat. Photo: Anouk Lebel/Métro Média

Quatre nouvelles ruelles vertes font le bonheur de familles de Montréal-Nord. Les enfants peuvent désormais s’amuser dans les espaces gazonnés derrière les maisons, métamorphosés par les tables à pique-nique et les nombreux bacs à fleurs.

Linda Ramirez est ravie. Elle a pu installer un banc derrière sa maison, où elle fait la lecture à ses enfants. Mais, surtout, les arches de part et d’autre de la ruelle empêchent les voitures de circuler.

«On est très heureux. Auparavant, je ne laissais pas sortir mes enfants, explique-t-elle. J’avais trop peur des voitures qui roulaient. Pas à 10 kilomètres, ça roulait vraiment! C’était un espace perdu, on n’avait pas envie d’en prendre soin.»

Elle ajoute que partout, les mauvaises herbes jonchaient le sol.

Impliquer les citoyens

Les premières ruelles vertes sont apparues en 2017 à Montréal-Nord. On en compte désormais 19.

L’arrondissement de Montréal-Nord, l’Éco-quartier et la Soverdi travaillent ensemble pour cibler les ruelles propices au verdissement et sondent les citoyens pour voir s’ils sont intéressés.

«On leur demande ce qu’ils veulent voir comme changement et normalement, ce sont des jardinières, des tables à pique-nique, des zones d’agriculture urbaine et des bancs», explique Alex Malyshev, coordonnateur du verdissement à l’Éco-quartier de Montréal-Nord.

Il ajoute que la plupart des ruelles étaient déjà «vertes», puisqu’elles étaient gazonnées. Limiter la circulation automobile les rend toutefois plus sécuritaires et rapproche les citoyens, en leur donnant un espace où ils peuvent se côtoyer.

«Les voisins se connaissent de vue, mais ils ne se connaissent pas de parole. Avec les ruelles vertes, ils commencent à se parler. Des liens se forment. C’est plus sécuritaire pour les enfants et la communauté. »

Alex Malyshev, coordonnateur du verdissement à l’Éco-quartier de Montréal-Nord

Fête des ruelles

Fanfare, bouchées, eau fraîche et jeux pour les enfants… Ce n’est pas la canicule qui a empêché les citoyens, les organismes et les élus de célébrer dans les nouvelles ruelles.

«Ce sont des espaces avec tellement de potentiel. On sent que c’est en train de devenir l’extension de la maison», a souligné la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black.

Elle a évoqué que les nouvelles ruelles pourraient devenir encore plus dynamiques dans l’avenir, avec la tenue d’activités culturelles, par exemple.

19

C’est le nombre de ruelles aménagées à Montréal-Nord depuis 2017, dont quatre cette année.

Articles récents du même sujet