Montréal-Nord

Le Bonhomme à lunettes de retour dans Montréal-Nord

Le retour du Bonhomme à lunettes. Photo: 123RF/rangizzz

Le Bonhomme à lunettes est de retour au Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Bourassa-Sauvé après une pause d’un an et demi provoquée par la pandémie de COVID-19. Les gens peuvent donc à nouveau se tourner vers cet opticien communautaire pour se procurer des lunettes à bas prix.

Un opticien mobile se rendra un vendredi matin sur deux au CJE Bourassa-Sauvé, en plus de tous les mercredis après-midi au local de l’organisme Les Fourchettes de l’Espoir.

Le service est offert à tous, sans égard aux revenus. « Peu importe votre situation, on trouve une solution », souligne Philippe Rochette, alias le Bonhomme à lunettes.

Le client doit se présenter avec sa prescription. L’opticien lui présentera alors différents choix de montures à une fraction du prix en lunetterie. Une fois que les lunettes sont prêtes, elles seront remises au même endroit.

Opticien mobile

L’opticien mobile n’a pas de local, mais se promène d’organisme en organisme avec sa valise pleine de lunettes.

Il a fondé le service en 2007 dans Hochelaga-Maisonneuve dans le but d’offrir des lunettes accessibles à tous. Depuis, son entreprise a grossi : 17 opticiens sont sur la route, dont plusieurs dans l’est de la métropole.

« Il y a beaucoup de demande. L’est de Montréal, ce n’est pas là où les gens sont les plus riches », explique M. Rochette.

Une partie des profits est redistribuée à des organismes communautaires.

Où et quand se présenter avec sa prescription ?

CJE Bourassa-Sauvé (11 000, Boulevard Saint-Vital)

Un vendredi sur deux à partir du 1er octobre de 9h30 à 11h30

Les Fourchettes de l’Espoir (12 165, Boulevard Rolland)

Les mercredis de 13 à 16h

Articles récents du même sujet