Montréal-Nord

Concourir pour la quête de ses origines

Une jeune femme représentera Montréal-Nord lors de la finale du premier concours Miss Créole Québec qui aura lieu le 20 septembre, à Saint-Laurent.

Anastasia Marcelin est originaire d’Haïti. La jeune fondatrice de EBF et Nappy Family « rêve de travailler sur l’estime de soi des gens […] qui pensent que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue ».

Elle estime que son élection à Miss Créole lui permettra de « mettre en valeur la culture créole afin de montrer à tout le monde la fierté d’être une Antillaise de souche».

Loin d’être une simple compétition de beauté, Miss Créole Québec se veut un événement rassembleur pour la communauté créole. Les organisateurs veulent promouvoir la richesse et la diversité de ses peuples.

Neuf candidates ont été présélectionnées pour participer à cette première mouture. Elles vont représenter Haïti, l’île Maurice, la Réunion, la Martinique et la Guadeloupe.

«Un besoin identitaire»

Le comité organisateur de l’événement a choisi de démarrer cette aventure afin de donner de la visibilité à la communauté créole dans ce qui nous rassemble et nous différencie.

« Il s’agit de partager une cause commune qui est la femme créole, explique Sabine Monpierre, sa présidente. C’est un personnage phare sur lequel on se repose beaucoup. Mais j’ai remarqué que pour plusieurs jeunes filles qui ont grandi en dehors de leur pays d’origine, cette notion leur échappe encore. Alors, elles réalisent qu’elles ont un vrai besoin identitaire. »

Les candidates seront les porte-drapeaux de leur pays tout au long de ce concours.

« On a vraiment tenu à ce qu’il y ait une fille pour chaque territoire, indique Mme Monpierre. Il y a beaucoup de communautés créoles laissées-pour-compte. Ce concours n’est pas une occasion de devenir Miss. C’est un moyen de se rapprocher de sa culture et de la faire valoir aux yeux de tous. »

Découvrir les autres communautés

Les neufs candidates participent depuis près de deux mois à des ateliers «retour aux sources». Elles y apprennent à se servir de produits cosmétiques faits avec des plantes qui poussent dans les antilles.

Ces rencontres permettent aussi aux jeunes participantes de se découvrir.

Le gala Miss Créole Québec se tiendra le 20 septembre, à 19 h 30, à l’auditorium du Collège Vanier. Un jury de cinq personnalités du monde culturel choisira la Miss 2014. 10 % des recettes de la soirée seront versés à la Fondation Surdité et communication de l’Institut Raymond-Dewar. Plus d’information au www.misscreolequebec.com.

(En collaboration avec Simon Bousquet)

Articles récents du même sujet