Montréal-Nord
11:31 22 février 2012 | mise à jour le: 22 février 2012 à 11:31 temps de lecture: 2 minutes

Denis Coderre se rappelle de Gary Carter

Le député de Bourassa, Denis Coderre a rendu hommage, le 17 février, à la Chambre des communes, à Gary Carter, l’ancien releveur des Expos de Montréal qui est décédé d’un cancer, à l’âge de 57 ans.

« Madame la Présidente, hier soir, Montréal a perdu un de ses grands: Gary le Kid Carter s’est éteint. Mes premières pensées vont évidemment à son épouse Sandy et à ses enfants. Nous vous offrons nos plus sincères condoléances. »

 

« Gary Carter fut l’une de mes idoles de jeunesse. L’hiver, nous étions tous des Guy Lafleur, mais l’été j’étais un catcher, j’étais Gary le Kid Carter. Gary était un homme entier, un battant d’un charisme fou et d’une grande générosité, qui se donnait corps et âme pour son sport, sa famille, sa communauté. C’était un winner. Il était une source d’inspiration pour nous tous.

 

« Gary Carter était un vrai joueur, un athlète extraordinaire habité par de grandes valeurs. Il était toujours là quand on avait besoin de lui. Il fut un grand ambassadeur du baseball, du sport et de Montréal. Je souhaite d’ailleurs que la Ville de Montréal lui rende hommage. En terminant, je vais citer le Kid lui-même:

 

« Je vous remercie, du fond du cœur, des nombreuses années extraordinaires que vous m’avez données ici. Vous ferez toujours partie de ce que je suis, de ma famille, et vous serez toujours les meilleurs à mes yeux. Merci beaucoup. Dieu vous bénisse. »

 

Salut, Kid! Repose en paix.»

 

Le député du Parti libéral du Canada a également exprimé le désir que la Ville de Montréal perpétue la mémoire de l’ancien joueur vedette des Expos en nommant un lieu public ou une rue passante en son honneur. Il a d’ailleurs suggéré de changer le nom de la station de métro Pie-IX pour la station Gary-Carter.

 

« La station Pie-IX est la porte d’entrée du Stade olympique, là où Gary Carter a connu une brillante et fructueuse carrière dans l’uniforme de nos Expos. Autant Rusty Staub a été associé au parc Jarry, autant Gary le Kid Carter demeure associé au Stade olympique », a rappelé M. Coderre.

(Source : Bureau de Denis Coderre)