Montréal-Nord

Montréal-Nord investit massivement dans ses parcs

Photo: Photo TC Media - Jean-Marc Gilbert

Toujours dans l’optique de changer l’image de Montréal-Nord et de reverdir son territoire, des investissements de 3,2 M$ ont été réalisés, depuis le printemps 2014, dans différents parcs et ce n’est pas terminé.

Jeudi, une grande fête avait lieu au parc Chabot pour célébrer sa réouverture, après des rénovations de 380 000$, ayant servi à remplacer et repositionner les modules de jeu et à planter des arbres.

Outre le parc Chabot, cinq autres parcs ont été revampés à coup de plusieurs centaines de milliers de dollars chacun, dans les 18 derniers mois.

Parmi ces rénovations, notons le revêtement synthétique du terrain de soccer du parc Saint-Laurent.

Le parc Ottawa compte aussi maintenant son terrain de soccer. Des aires de jeu ont aussi été aménagées aux parcs Oscar et Tardif. Des travaux ont aussi été effectués au parc Charleroi.

D’autres à venir
Il y a aussi d’autres investissements à venir dans les parcs nord-montréalais.

Lors du dernier conseil d’arrondissement, des contrats de plus de 188 000 $ et 169 000 $ ont été octroyés pour la construction de jeux d’eau, respectivement aux parcs Primeau et Monty. Les travaux doivent débuter cet automne.

Au printemps prochain, ce sera au tour du parc Aimé-Léonard de bénéficier de nouveaux équipements.

Le maire Gilles Deguire le reconnaît: certains parcs avaient besoin d’amour.

«Quand on investit dans nos parcs, on investit dans la jeunesse. Nous voulons que les jeunes soient fiers de leur milieu», indique M. Deguire, en faisant référence non seulement aux parcs, mais aussi au grand projet du PPU Pie-IX.

«Le nom de Montréal-Nord a été meurtri, mais nous sommes en train de nous sortir la tête de l’eau», ajoute-t-il.

Il espère que ces nouveaux parcs feront partie de «la signature de Montréal-Nord».

Moins de flânage
Les travaux dans au parc Chabot, qui se sont échelonnés de la mi-mai à la mi-août, étaient très attendus des résidents du secteur.

Les citoyens des rues avoisinantes ont été invités à célébrer cette réouverture, jeudi, à l’occasion d’une épluchette de blé d’Inde.

«Avant, ça ressemblait à un trou. Je ne voulais pas envoyer mes enfants jouer là, parce qu’ils y avaient toujours des groupes de jeunes qui traînaient», dit Sylvie Bertrand.

Elle était tout sourire lors de l’inauguration, tout comme ses enfants, qui ont pris d’assaut les nouvelles installations.

«J’en rêvais depuis que je suis arrivée ici, dit pour sa part Mélanie Cantin. Il manquait d’amour, mais je voyais qu’il avait un beau potentiel. J’espère maintenant que les gens vont faire attention à leur environnement.»

«J’ai parlé à une fille qui m’a dit qu’elle appelait ça le parc magique, parce qu’elle s’est fait plein d’amis ici», ajoute-t-elle.

Pour donner encore plus de verdure aux Nord-Montréalais, plusieurs arbres ont déjà été plantés et d’autres le seront au cours des prochaines semaines, pour un total de 500 en 2015. Au cours des prochaines années, c’est un total de 12 000 arbres que l’arrondissement a l’intention de planter.

Articles récents du même sujet