Montréal-Nord
11:02 4 janvier 2016 | mise à jour le: 4 janvier 2016 à 11:47 temps de lecture: 3 minutes

Le déneigement va bon train à Montréal-Nord

Le déneigement va bon train à Montréal-Nord
Photo: Hugo Lorini /TC Media

À 10h lundi matin, environ 72% du chargement de la neige a été effectué dans l’arrondissement de Montréal-Nord, selon des données fournies par la Ville. Un chiffre supérieur à l’ensemble de la Ville (67%).

Si le boulevard Pie-IX est entièrement déneigé, tout comme les boulevards Henri-Bourassa et Léger, le boulevard Industriel reste encore partiellement enneigé. C’est le cas également de plusieurs rues parallèles à l’avenue du Parc-Georges. Le stationnement reste interdit sur une grande partie du côté gauche de l’avenue des Recollets.

Si le côté ouest de l’arrondissement semble encore touché, l’est de Montréal-Nord, à partir du boulevard Sainte-Gertrude, paraît entièrement déneigé.

Alors que l’opération de déneigement devrait se poursuivre jusqu’à mercredi, la Ville a mobilisé un total de 3000 employés et 2200 appareils pour réaliser ce déneigement de quelques 10 000 km de rues et de trottoirs.

Dimanche 3 janvier, la Ville annonçait des précipitations de plus de 50 cm depuis le 29 décembre et le début de cette première tempête hivernale. Par rapport à l’année passée à la même date, l’accumulation de neige est en baisse d’environ 20 cm.

Des disparités d’un arrondissement à l’autre
Si à RDP-PAT l’avancement du chargement de la neige est à 68 %, il y a des arrondissements où les opérations sont déjà terminées où sur le point de l’être, c’est notamment le cas de l’arrondissement d’Anjou qui a déjà réalisé 100% de son chargement de neige.

En revanche, des arrondissements tels que Verdun ou Saint-Laurent trainent encore de la patte avec un mince 50% des opérations réalisées.

Gonzalo Nuñez, relationniste de presse pour la Ville de Montréal, indique que plusieurs facteurs sont à l’origine des variations entre les arrondissements.

«De façon générale ces différences sont dues à la configuration spécifique des rues de chaque arrondissement ainsi qu’à la densité de chaque secteur, dit-il. Nous devons employer différents techniques, ce qui peut retarder ou accélérer les opérations d’un endroit à l’autre.»

Selon M. Nuñez, la vague de froid qui touche la métropole en ce moment, n’affecte pas les opérations de déneigement. «Le temps froid ne ralentit pas les opérations. Dans la plupart des arrondissements, nous allons être en mesure de respecter les échéanciers que nous nous sommes donnés et ce, malgré les cinq centimètres supplémentaires qui sont tombés au cours des dernières heures», précise-t-il.

En ce qui concerne l’épandage d’abrasifs dans les rues et les trottoirs, le relationniste mentionne que «les arrondissement procèdent à ses opérations selon leurs besoins».

Articles similaires