Local
16:55 29 juin 2020 | mise à jour le: 30 juin 2020 à 12:24 temps de lecture: 2 minutes

Des tablettes pour rester en contact

Des tablettes pour rester en contact
Photo: GracieusetéBarry Christensen (à droite) est venu faire don de trois tablettes électroniques au CHSLD Centre Bayview de Pointe-Claire en début de semaine dernière.

Le Centre Bayview de Pointe-Claire a reçu la semaine dernière trois tablettes électroniques de la part de Apart but together. Depuis le début de la pandémie, l’initiative de bienfaisance a permis d’amasser assez d’argent pour que les résidents de CHSLD et de maisons de soins palliatifs du Québec et de l’Ontario gardent contact avec leurs proches. Au total, ce sont 24 tablettes qui ont été distribuées jusqu’à maintenant. Démarrée au début d’avril par Stacey Blondin Del Fabbro, une résidente de Cambridge, en Ontario, la campagne Go fund me a permis d’amasser plus de 3500$.

Barry Christensen, un paramédic d’Urgences-santé s’est impliqué dans le projet de son amie. Il précise que la campagne se poursuivra malgré le déconfinement.

«On va se rendre à 30 tablettes bientôt. Même sans COVID-19, il y a toujours un besoin. Par exemple pour des familles qui habitent d’autres provinces et qui ont un membre de leur famille dans un CHSLD à Montréal. Pour eux, il n’y a souvent pas de moyen de rester en contact, notamment lorsque la personne est en fin de vie», souligne-t-il.

Plusieurs usages des tablettes dans les CHSLD

Au CHSLD Centre Bayview, les tablettes seront utiles à bien d’autres égards.

«Il y a multiples applications disponibles pour faire des activités dirigées [de lecture et de dessin] pour des personnes âgées en perte d’autonomie, de travailler avec les résidents ayant un déficit cognitif», soutient le directeur général, Danny Macdonald.

Jusqu’ici, Apart but together a permis de remettre des tablettes dans des établissements de North Bay, Cambridge et Ottawa, en Ontario, ainsi qu’à Vaudreuil-Soulanges et Laval, au Québec.

Autre cause

Barry Christensen s’implique également auprès des itinérants. Il organise chaque automne «Montreal-Sock-it-to-me», une récolte de bas pour les clients de la Mission St. Micheal’s.

100

Stacey Blondin Del Fabbro et Barry Christensen souhaitent pouvoir distribuer un total de 100 tablettes électroniques.

Articles similaires