Local
16:46 6 août 2020 | mise à jour le: 6 août 2020 à 16:46 temps de lecture: 3 minutes

Accès aux berges: deux maisons anciennes de l’Ouest-de-l’Île seront restaurées

Accès aux berges: deux maisons anciennes de l’Ouest-de-l’Île seront restaurées
Photo: François Lemieux/Cités NouvellesLa maison Augustin-Brisebois date du 19e siècle.

Dans le but de redonner à la population l’accès aux berges, la Ville de Montréal a récemment fait l’acquisition de deux maisons anciennes situées sur les rives de la rivière des Prairies dans les arrondissements de Pierrefonds-Roxboro et L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève.

Située sur le boulevard Gouin, la maison Augustin-Brisebois a été construite vers 1800. Faite en pierres des champs, la maison est abandonnée depuis près de huit ans. Mais la Ville de Montréal en a fait l’achat fin 2018 au coût de 1,23 M$, dans le but de la rénover et la mettre en valeur.

L’achat a été fait sur la recommandation du conseil d’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro qui avait manifesté à la ville-centre son désir de l’acquérir, voyant là une opportunité de redonner un accès à la rivière aux citoyens.

On ignore pour le moment les détails et l’échéancier du projet. Selon la cheffe de division des communications, Johanne Palladini, il s’agit de restaurer la résidence pour lui redonner une vocation municipale et d’aménager le terrain en parc riverain.

Si le projet se fait aux frais de l’arrondissement, un investissement de la ville-centre n’est pas exclu à travers ses nombreux programmes de revitalisation et de réaménagement.

La maison fait partie des bâtiments de valeur exceptionnelle et grandes propriétés à caractère institutionnel de la Ville de Montréal. Des démarches sont en cours pour obtenir un rapport d’évaluation sur l’état du bâtiment.

Cela permettra dans un premier temps à l’arrondissement de réaliser les travaux urgents, avant d’entamer la restauration selon l’usage qui sera déterminé ultérieurement.

Sainte-Geneviève

Une autre propriété riveraine a été acquise par la Ville de Montréal, à Sainte-Geneviève. Située au cœur de l’ancien village de Sainte-Geneviève, elle a été construite en 1850. Il est prévu qu’elle sera déplacée de quelques mètres et restaurée pour un montant total d’environ 150 000$.

La municipalité souhaite ainsi donner aux baigneurs, canotiers et kayakistes un accès accru aux berges.

La maison fait par ailleurs partie du projet d’aménagement d’un parc dans le cœur villageois de Sainte-Geneviève. Mandaté par l’arrondissement pour réaliser une étude de faisabilité sur l’aménagement du parc, le Groupe Espace Vie a présenté son rapport en décembre dernier.

Selon les conclusions du rapport, la maison serait utilisée comme un pavillon historique. Elle pourrait servir de bureau d’accueil et d’information touristique pour le parc, ou de salle de réunion, ou de salle temporaire d’exposition.

Port de plaisance

Autre projet devant permettre de redonner accès aux berges à la population, la rénovation du port de plaisance de Pierrefonds sur la rue Rose devrait se terminer cette année. La construction d’un nouveau chalet est déjà complétée. L’aménagement du parc adjacent reste à compléter.

Articles similaires