Ouest-de-l’Île

Étape importante pour les travaux du REM vers Sainte-Anne-de-Bellevue

Les travaux avancent comme prévu aux futures stations de l’Ouest-de-l’Île. Photo: Olivier Boivin, Métro

Les travaux du REM franchiront une étape importante cet automne lorsque les poutres de lancement Anne et Marie achèveront la construction de la structure aérienne vers Sainte-Anne-de-Bellevue. L’une d’entre elles sera ensuite transférée sur la ligne Deux-Montagnes au printemps prochain.

La structure aérienne de 14,5 kilomètres vers Sainte-Anne-de-Bellevue devrait être complétée d’ici la fin de l’année, assure la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ Infra).

Ces travaux avaient débuté il y a deux ans, soit en octobre 2019. Les poutres de lancements Anne et Marie servent à soulever des morceaux de béton préfabriqués, appelés voussoirs, afin de les coller l’un contre l’autre avec une colle d’époxy avant d’être mis sous tension et supportés par des piliers de béton.

Une fois l’installation des rails et du système électrique terminée dans le secteur de l’Ouest-de-l’Île, les poutres de lancement seront ensuite démontés.

La première servira à la construction du segment aérien vers l’aéroport et la seconde à l’aménagement des stations Sunnybrooke et Pierrefonds-Roxboro.

En raison des passages à niveau, le segment entre ces deux arrêts se doit d’être surélevé. Les piliers de béton ont été installés cette année et les chevêtres sur lesquels s’appuieront les voussoirs le seront avant la fin de l’année.

Échéancier

Les travaux se déroulent comme prévu, tant sur la ligne Deux-Montagnes que sur le tronçon Ouest-de-l’Île. CDPQ Infra vise toujours l’inauguration de ce dernier à l’automne 2023.

Du côté de la gare Sunnybrooke, elle devrait être opérationnelle au printemps 2024 alors que celle de Pierrefonds-Roxboro le sera à l’automne de la même année.

L’échéancier du projet a été revu l’an dernier en raison de deux problématiques liées au tunnel du mont Royal, à l’intérieur duquel les deux tronçons convergent.

Un bâton de dynamite datant de la construction du tunnel a explosé lors des travaux de réfection, ce qui a forcé les travailleurs à revoir leurs procédures. La dégradation du tunnel entre les rues Maisonneuve et Sainte-Catherine était également plus importante que prévu en raison de l’érosion causée par le sel utilisé pour déglacer les rues. Enfin, le premier tronçon du REM devrait ouvrir au printemps ou à l’été 2022, soit celui de la Rive-Sud.

Fermeture annoncée

L’installation de dalles à la station Sunnybrooke forcera la fermeture du boulevard Sunnybrooke pendant une journée au cours du mois d’octobre. La date précise dépendra de l’avancement des travaux. L’annonce sera faite sur le site internet du REM.

Articles récents du même sujet