Ouest-de-l’Île

Football bantam AAA: les Lions en finale provinciale

Photo: Rob Amyot/TC Media

Les Lions du North Shore sont passés en finale de première division de la Ligue de Football Bantam du Québec (LFBQ) samedi grâce à un gain de 48-21 contre les coriaces Raiders de Châteauguay.

Le score final de 48-21, n’est toutefois à l’image du match alors que le Lions ont dû trimer dur pour éliminer leurs adversaires. Le North Shore a en effet commis de nombreuses erreurs qui ont permis aux Raiders de rester dans le match.

Si les Lions ont parfois joué avec le feu contre les Raiders samedi, ils devront éviter de faire de même contre les Wildcats de Laurentides-Lanaudière dimanche, le 7 novembre, en finale provinciale.

«Si on fait les mêmes erreurs, on n’a aucune chance de gagner. Il faut qu’on joue un match quasiment parfait. Ça va être une partie très serrée», affirme l’entraîneur-chef des Lions Terry White.

Lors de leur dernier affrontement le 16 octobre, les Lions l’avaient emporté par un pointage de 29-28.

Retard de 7-0
Malgré leur défaite par 27 points, les Raiders ont tout de même donné du fil à retordre aux Lions tout au long du match samedi.

Châteauguay menait d’ailleurs 7-0 après un quart de jeu.

«Ils ont joué très dur et nous ont arrêté. On n’a juste pas pu marquer», affirme White.
Les Lions ont cependant marqué 21 points avant la fin de la première demie qui s’est terminée par la marque de 21-15 en leur faveur.

«Finalement, notre offensive s’est réveillée mais il y avait encore un match à la mi-temps», d’affirmer White.

Domination des Lions
La logique a prévalu à partir du troisième quart et la puissante machine des champions en titre de la saison régulière a été trop forte pour Châteauguay.

Les Lions ont marqué 27 points et n’ont jamais vraiment été inquiétés.

Le demi de sûreté Evan White a parti le bal en tout début de deuxième demie alors qu’il a intercepté une passe du quart-arrière Avery Dow-Lalla profondément dans le territoire des Raiders.

Le porteur de ballon Sunny Letourneau enfonçait la défensive du Châteauguay de la ligne de cinq verges sur le prochain jeu pour lancer les Lions en avant 28-15 après le converti.

Le demi-défensif Joey Corcoran y est allé de tout un jeu défensif pour marquer le prochain touché. Avec une spectaculaire course d’une soixantaine de verges à la suite d’une interception, Corcoran faisait 34-15 un peu moins de quatre minutes avant la fin du troisième quart qui s’est terminé sur cette marque.

L’écart aurait pu être encore plus grand si le quart-arrière remplaçant Jacob Perreault n’avait pas lancé une interception dans la zone des buts des Raiders un peu plus tôt au troisième quart.

Quatrième quart
Les Lions ont ajouté 14 points additionnels au quatrième quart pour l’emporter décisivement 48-21.

Seule ombre au tableau, un échappé des Lions à leur ligne de 35 verges a éventuellement coûté un touché.

À la suite de la défaite des siens, l’entraîneur-chef des Raiders Tony Lalla a indiqué à TC Media qu’il manquait sept joueurs à son équipe en raison des blessures.

«C’était dur aujourd’hui parce qu’on avait seulement 28 jeunes en uniforme. Lorsqu’on joue contre une équipe qui a 50 joueurs, c’est vraiment dur. On a des gars qui jouaient en défensive et en offensive, ce qui a causé beaucoup de fatigue», affirme-t-il.

La finale de première division de la LFBQ se tiendra dimanche entre les Lions du North Shore et les Wildcats de Laurentides-Lanaudière dimanche à 11h.

Articles récents du même sujet