Ouest-de-l’Île
16:43 15 janvier 2016 | mise à jour le: 15 janvier 2016 à 16:47 Temps de lecture: 2 minutes

Un jeune homme tabassé dans sa voiture

Un jeune homme tabassé dans sa voiture
Photo: Archives Métro

Un jeune homme de 21 ans s’est fait agressé au volant de sa voiture stationnée sur la rue Roy à L’Île-Bizard, le 5 janvier. Les assaillants ont tenté en vain de lui soutirer de l’argent.

Le résident de Ste-Geneviève était en visite chez un ami en après-midi. Au même moment où il a stationné son véhicule, un homme a cogné à sa fenêtre. Lorsqu’il a baissé la vitre, le conducteur a reçu un violent coup de poing.

«Ses deux dents du devant ont brisées sur le coup, relate l’agent sociocommunautaire Daniel Maheu. Un autre homme a ouvert la porte du côté passager pour frapper la victime à plusieurs reprises. Il était encore attaché et dans l’impossibilité de quitter son véhicule.»

Pendant l’agression, les deux assaillants lui demandaient en vain de l’argent. La victime a finalement pu s’extirper de sa voiture. Les agresseurs ont alors pris la fuite dans la voiture Toyota blanche d’un complice, pendant qu’un voisin a réussi à noter le numéro de la plaque du véhicule.

Le jeune homme a subi des coupures et des ecchymoses au visage, en plus d’avoir deux dents brisées. Après avoir reporté l’incident au poste de police, il s’est dirigé au centre hospitalier Lakeshore pour traiter ses blessures.

Suspects recherchés

Le premier suspect est un homme de race blanche au début de la vingtaine. Il mesure six pieds et pèse 160 livres. Il portait un manteau noir avec un capuchon pâle et s’exprimait en français.

Le deuxième suspect est un homme d’origine arabe au début de la vingtaine. Il mesure six pieds et pèse 150 livres. Il portait un manteau brun avec une tuque foncée et s’exprimait en français.

Le troisième suspect est un homme de race blanche. Il mesure six pieds et pèse 170 livres. Il portait un manteau noir et une cagoule noire

L’enquête se poursuit. Des accusations de tentative de vol qualifié et d’agression armée causant des lésions pourraient être portées.

Articles similaires