Culture
05:00 10 février 2021 | mise à jour le: 10 février 2021 à 07:06 temps de lecture: 4 minutes

Marc Messier: de comédien à humoriste

Marc Messier: de comédien à humoriste
Photo: Collaboration spéciale/Encore spectacleMarc Messier

Marc Messier a souvent joué les boute-en-train autant au théâtre qu’aux petit et grand écrans. On n’a qu’à penser à ses rôles légendaires dans les comédies Broue, La Petite Vie et Les Boys, pour ne nommer que ceux-là. Après une carrière d’une cinquantaine d’années à titre d’acteur, comédien et scénariste, voilà qu’il se lance dans l’humour avec son premier spectacle Seul… En scène.

L’artiste de 73 ans est maintenant prêt pour relever un nouveau défi. «C’est quelque chose que j’avais envie de faire depuis très longtemps. Je pensais à ça quand j’avais du temps», affirme Marc Messier.

Mais entre son rôle dans la série de Réjean Tremblay Lance et compte ou celui dans Omertà et plus récemment La Faille, en plus de tous ses autres contrats et responsabilités comme père de trois enfants, il a été tellement occupé au cours des dernières années qu’il n’a pu vraiment se consacrer à ce projet.

«Un moment donné, je me suis mis à écrire. Ça fait à peu près un an que je travaille là-dessus», explique-t-il.

C’est sur le plateau de Boomerang, une série télévisée avec qui il partage la vedette avec Antoine Bertrand et Catherine-Anne Toupin, qu’il y a réfléchi plus sérieusement. Il avait eu alors une discussion avec le producteur et président d’Encore Spectacle, Francois Rozon. C’est d’ailleurs ce groupe qui présentera le one man show de Marc Messier.

En plus de faire rire, évidemment, il présentera des réflexions et des anecdotes sous différentes thématiques comme le théâtre, la religion, la mort et le vieillissement. Il fait également un retour en arrière en ayant une discussion avec son égo au tournant des années 1960.

«Je parle de mon parcours théâtral avec un fort sens de la dérision et beaucoup d’humour. Ce n’est pas un spectacle trois lignes et un punch. Je raconte des choses», dit l’artiste.

Changement

Comme Marc Messier a été comédien pendant près d’un demi-siècle, le travail d’acteur n’a plus de secret. Toutefois, le processus derrière la création de son spectacle a été un univers à découvrir.

«J’ai quand même plus d’assises [pour la comédie] étant donné que j’ai fait ça toute ma vie. L’écriture, c’est un peu nouveau pour moi, mais j’ai bien aimé ça et j’ai hâte de faire ce projet-là», explique-t-il.

«C’est sûr que c’est différent de ce que je fais. C’est un peu d’ailleurs ce qui m’amène là. Ça m’intéresse de faire des choses différentes.» – Marc Messier

Aussi, ce sera l’occasion pour lui de se rapprocher des gens, contrairement à ce qu’il faisait à la télévision ou dans les différentes pièces de théâtre qu’il a jouées. «Je vais parler directement au public, ce que ne n’ai jamais fait», souligne M. Messier.

Il n’incarnera aucun personnage et sera seul avec un micro pour marier humour et émotion.

Dates reportées

En raison de la situation actuelle, la tournée du spectacle de Marc Messier a été reportée. Aussitôt que les salles rouvriront, le principal intéressé compte retourner tranquillement sur les planches.

Chose certaine, la pause obligatoire forcée par la pandémie lui aura été bénéfique d’une certaine façon. «Comme tout a été arrêté, ça m’a donné du temps parce que ça en demande beaucoup faire ce genre de choses là. […] Je n’aurais pas pu le faire avant dans mon parcours parce que j’étais trop occupé», admet Marc Messier.

Celui qui était en tournage l’automne dernier ne fait pas de croix sur sa carrière de comédien. Il s’agit plutôt d’une nouvelle corde à son arc.

«C’est un projet qui me tient bien à cœur. Je suis dans une position où je vais là où mon plaisir m’amène. Je ne m’ennuie jamais», souligne-t-il.

Les textes ont été écrits en collaboration avec Louis Saia et Mani Soleymanlou, qui assure aussi la mise en scène. C’est d’ailleurs la pièce Neuf de celui-ci, présentée en 2018, qui a servi de point de départ du spectacle solo de Marc Messier.

Théâtre Outremont les 23 et 24 novembre. D’autres dates devraient s’ajouter.

Articles similaires