Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Changement de garde à la tête de deux importants centres communautaires

Pierre Roy (g.) demeure actif au sein de la SRLPAT même si Daniel Gratton (d.) lui succède à la direction générale. Photo: Ralph-Bonet Sanon | TC Media

Une transition s’opère parmi les dirigeants de deux centres communautaires fréquentés par des milliers de personnes dans la pointe de l’île.

L’ancien directeur général adjoint de la Société Ressources-Loisirs de Pointe-aux-Trembles (SRLPAT), Daniel Gratton, succède au directeur général sortant Pierre Roy depuis le 1er janvier dernier.

M. Roy, en poste depuis mai 2006, prend sa retraite et quittera définitivement ses fonctions le 30 mars prochain. Le futur «retraité» compte toutefois conserver ses fonctions au sein de diverses corporations, dont celle derrière la future maison des jeunes DESJARDINS de Pointe-aux-Trembles, dont l’inauguration est prévue au printemps prochain.

En attendant, il continue de travailler à la SRLPAT afin, notamment, de conclure le rapport annuel ainsi que les états financiers 2017. Mais surtout, Pierre Roy est là pour veiller à la réouverture du Centre récréatif Édouard-Rivet (CRER), que la SRLPAT gère depuis 2011.

Selon la date de réouverture de la piscine du CRER, les gestionnaires pourraient ajuster la durée et la tarification des sessions afin de ne pénaliser aucun usager.

La cuisine
Parmi ses faits d’armes, l’homme de 65 ans souligne notamment la transformation de la cuisine du Centre Roussin en opération rentable.

La cuisine prépare et vend maintenant des mets surgelés. Elle offre aussi un service de traiteur, en plus de préparer des buffets pour des centaines de convives. De plus, la salle à manger a été retapée et réaménagée.

«La cafétéria fait en sorte qu’aujourd’hui, on est capable de réinvestir de l’argent dans le centre», mentionne fièrement M. Roy.

L’Est en spectacle
Le futur «retraité» se réjouit de ne pas avoir eu peur d’innover, «d’essayer des choses». Il cite l’exemple de la série de spectacles d’humour L’Est en spectacle, lancée en septembre 2015.

Depuis bientôt trois ans, la salle Marie-Claire et Richard-Séguin voit défiler des humoristes de la relève et d’autres bien établis comme Mario Jean, François Massicote, Mike Ward, Laurent Paquin et Claudine Mercier.

«On a environ de 10 à 12 spectacles par année, qui sont à 95% à guichets fermés, fait valoir M. Gratton. On a eu plein de grands noms et ça, c’est vraiment quelque chose qu’on a fait en se disant : essayons-le. On est allé chercher Benoit Laforce, du duo comique Ben et Jarrod. Il travaille au CRER et booke des artistes pour le centre Roussin.»

Parmi ses autres réalisations, M. Roy évoque la consolidation des activités du Centre Roussin, la gestion de la piscine de l’école secondaire de la Pointe-aux-Trembles et la création de plusieurs clubs sportifs, dont celui de gymnastique rythmique, qui compte environ 260 inscrits.

Articles récents du même sujet