Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
18:34 14 septembre 2020 | mise à jour le: 15 septembre 2020 à 08:49 temps de lecture: 3 minutes

L’Oeil Ouvert lance une série web

L’Oeil Ouvert lance une série web
Photo: Johanne Lussier/Collaboration spécialeUne capsule sera diffusée chaque semaine jusqu’à la mi-octobre.

L’Oeil Ouvert lance le premier épisode de sa série web L’Art à ta portée. À l’aide de huit capsules qui seront diffusées jusqu’à la mi-octobre, la compagnie de théâtre espère faire connaître le projet hors du commun sur lequel elle a travaillé pendant plusieurs mois, et même le voir rayonner au-delà de la Toile.

Dans ce premier épisode, le spectateur fait la connaissance de Diane alors que l’équipe de l’Oeil Ouvert la surprend sur le pas de sa porte.

La Pointelière, apprend-on, a dû subir des traitements de chimiothérapie au cours de la dernière année. Pandémie oblige, elle n’a pu être accompagnée lors des traitements durant la période de confinement.

Dans son jardin, entourée de sa famille, Diane assistera avec émotion à la prestation de l’Oeil Ouvert. Un hommage à la Pointelière, qui aura su rester «lumineuse et rieuse», malgré les circonstances difficiles.

Alternant entre chanson et texte slamé, les cofondateurs de L’Oeil Ouvert, Jade Bruneau et Simon Fréchette-Daoust, soulignent les petits comme les grands traits de caractère de Diane. Accompagnés du pianiste Marc-André Perron, ils célèbrent tant son dévouement pour sa famille que son amour des «bons vieux popsicles aux bananes».

À la manière d’un documentaire, les prestations sont entrecoupées des commentaires et des réactions à chaud de Diane et de ses proches.

L’Art à ta portée

L’Oeil Ouvert a créé L’Art à ta portée peu après que les activités culturelles aient été annulées en raison de la pandémie. La compagnie de théâtre a invité les résidents de l’arrondissement RDP-PAT à soumettre secrètement la candidature d’un proche s’étant démarqué en pandémie.

Par la suite, l’équipe de l’Oeil Ouvert a élaboré huit spectacles personnalisés. Ceux-ci ont été présentés au domicile des citoyens choisis au courant du mois d’août.

Une équipe de dix personnes a participé au tournage de ces représentations afin qu’elles soient diffusées sous forme de capsules web par la suite.

Un projet en constante évolution

En processus de postproduction, l’équipe de l’Oeil ouvert a cependant décidé de changer le format prévu pour ses capsules. Alors qu’elles devaient durer sept minutes à la base, les capsules en feront plutôt quinze. «On se disait, c’est trop beau. On ne peut pas couper!», s’exclame Mme Bruneau.

Le Théâtre réfléchit déjà à de nouveaux moyens de faire évoluer le projet. Pour Jade Bruneau, cela pourrait passer par une diffusion plus large sur un autre type de plateforme, et peut-être même une deuxième saison.

Une chose est certaine, ils ont l’intention de mener le projet le plus loin possible. «C’est bon, c’est beau. Ça ne ressemble à rien. Les gens aiment ça !», s’exclame Jade Bruneau.

Jusqu’à la mi-octobre, une nouvelle capsule sera diffusée chaque semaine sur la page Internet et Facebook de l’Oeil Ouvert, ainsi que sur la page de l’arrondissement RDP-PAT.

Articles similaires