Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
17:12 20 janvier 2021 | mise à jour le: 23 janvier 2021 à 09:29 temps de lecture: 2 minutes

Montée des cas de COVID-19 à Montréal-Est

Montée des cas de COVID-19 à Montréal-Est
Photo: Christopher Furlong/Getty ImagesLes hospitalisations liées à la COVID-19 sont en baisse au Québec.

Alors qu’une flambée de cas de COVID-19 propulse la ville de Montréal-Est pour une première fois parmi les secteurs les plus «chauds» de la province, le maire de la Ville, Robert Coutu, appelle à la prudence.

Dans la semaine du 5 au 18 janvier, 40 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés à Montréal-Est. Il s’agit d’une augmentation substantielle pour la ville de 4000 habitants, portant son total de cas cumulatifs à 189.

En raison de cette flambée, la Ville se hisse en première position des arrondissements et villes liées de la métropole ayant le plus haut taux de cas (1039) par 100 000 habitants pour les 14 derniers jours.

«Inquiet » et «déçu» par ces nouveaux chiffres, Robert Coutu appelle ses concitoyens à continuer de respecter les consignes et à prendre la situation au sérieux.

«Il ne faut pas arrêter de faire attention. Il y a eu un certain relâchement au cours des derniers temps», mentionne-t-il, faisant notamment référence aux réunions du temps des fêtes et à des rassemblements privés.

L’origine des nouveaux cas n’a cependant pu être confirmée du côté de la Direction régionale de la santé publique (DRSP). Jean-Nicolas Aubé, porte-parole du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, a cependant indiqué que la question serait abordée en point de presse ce vendredi 22 janvier.

Sous le radar

Pourtant, jusqu’à récemment, la Ville passait «sous le radar» au niveau des cas de COVID-19, rappelle M. Coutu. Le nombre de cas à Montréal-Est avait d’ailleurs été particulièrement bas lors de la première vague.

Au cours des deux dernières semaines, la Ville a connu plus de nouveaux cas positifs que lors de 6 premiers mois de la pandémie. En effet, en date du 14 septembre, la municipalité ne comptait que 37 cas cumulatifs pour les 6 derniers mois.

Augmentation du dépistage

Dans ce contexte, M. Coutu se réjouit de l’augmentation du dépistage annoncée par le premier ministre François Legault le 19 janvier dans les quartiers «chauds» de Montréal, parmi lesquels figure maintenant Montréal-Est. Il ajoute cependant que les gens devront coopérer et aller se faire dépister.

«On a aussi hâte que le vaccin arrive. C’est sûr qu’on va pousser les gens à se faire vacciner», ajoute-t-il.

Articles similaires