Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
18:19 3 février 2021 | mise à jour le: 3 février 2021 à 18:41 temps de lecture: 2 minutes

Anne St-Laurent se présentera à la mairie de Montréal-Est

Anne St-Laurent se présentera à la mairie de Montréal-Est
Photo: Archives/Métro MédiaAnne St-Laurent se présentera à la mairie aux élections de novembre 2021.

La conseillère indépendante Anne St-Laurent se présentera à la mairie de la Ville de Montréal-Est lors des élections municipales du 7 novembre prochain.

Elle l’a confirmé en entrevue avec l’Avenir de l’Est.

«Je veux que les citoyens retrouvent la fierté qu’ils avaient de vivre à Montréal-Est. Je pense que je pourrais faire plus, et différemment», soutient la conseillère du district numéro 6.

Bien que son programme électoral ne soit pas encore dévoilé, Mme St-Laurent laisse entendre que le service aux citoyens, que l’administration en place a «laissé aller» au cours des dernières années, sera au sommet de ses priorités si elle est élue.

Mme St-Laurent soutient que la multiplication des projets résidentiels multilogements causent des problèmes au niveau du stationnement pour les citoyens, un enjeu auquel elle compte s’attaquer.

Elle s’engage, par ailleurs, à poursuivre les efforts pour faire ajouter une station du REM à Montréal-Est. «C’est un incontournable, surtout en prévision de notre développement industriel».

L’équipe de Mme St-Laurent, dont elle se dit «très fière», serait présentement presque complète: une seule candidature au poste de conseiller resterait à combler. Elle compte en faire l’annonce prochainement.

Une course à deux

Pour l’instant, la course à la mairie s’annonce être à deux. Le maire actuel, Robert Coutu, a confirmé se représenter pour un quatrième mandat, en décembre dernier, à l’Avenir.

Conseillère de Montréal-Est depuis 2008, Mme St-Laurent avait joint l’équipe Coutu en 2009. Elle a par la suite quitté l’équipe du maire en 2019 pour poursuivre en tant que conseillère indépendante.

La résidente de Montréal-Est a travaillé 44 ans dans le milieu bancaire. Elle prendra sa retraite en octobre de son poste de conseillère en gestion des risques et conformité à la Banque Nationale. Elle souhaite notamment s’investir entièrement dans sa campagne électorale.

Articles similaires