Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Passeport vaccinal: des organismes viennent en aide aux aînés

Plusieurs aînés peinent à installer l’application Vaxicode. Photo: Martin Nolibé/Métro

Alors que la période de rodage pour l’implantation du passeport vaccinal se termine le 15 septembre, des organismes communautaires doivent aider les aînés qui peinent à se procurer le document.

L’Association Bénévole Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est affirme avoir aidé environ 140 personnes par jour, que ce soit à imprimer et à plastifier le document, ou à installer le VaxiCode sur leur téléphone intelligent.  

«Je trouve ça vraiment plate, on oublie ces aînés-là. Le premier ministre a dit de demander de l’aide à la famille, mais il y en a qui n’ont pas de famille, qui n’ont personne», déplore Louise Croussett, directrice de l’Association bénévole PAT/ME.

Les besoins sont criants alors que seulement 5% des membres de l’association ont accès à Internet. «Les gens ne savent pas comment aller chercher l’information. Souvent, ils ont perdu le premier papier et ne peuvent pas trouver leur première date de vaccination», ajoute-t-elle.

Safia Berkal, agente de liaison auprès des aînés au Centre d’action bénévole de Montréal-Nord, a aidé plusieurs aînés à se procurer leur passeport.

Si certains n’ont pas de téléphone intelligent, elle remarque que ceux qui en possèdent peuvent aussi être rebutés par les manipulations technologiques. «Ils ne savent pas comment faire pour télécharger l’application VaxiCode, entrer les données et trouver le code QR sur Internet.»

De longs délais

S’il est vrai que le code QR peut être envoyé par la poste à ceux qui n’ont pas de téléphone intelligent, Mme Croussett observe que le temps d’attente pour obtenir le code en décourage certains.

«D’autres ont vu qu’avec nous ça allait plus vite. Ils voulaient aller quelque part [qui nécessite le passeport vaccinal], alors on les aide.»

C’est le cas Nicole Larocque, 75 ans, bénévole à l’ABPATME.

«Je suis zéro en technologie. Je n’ai pas d’imprimante, pas d’ordinateur, je n’ai rien. Je suis bien mal prise quand arrivent des choses comme ça. […] Avec eux ça allait plus vite».

Se joindre à l’effort

Le passeport vaccinal est requis partout au Québec depuis le 1er septembre. Les personnes qui ne respectent pas la réglementation s’exposent à des amendes à compter du 15 septembre.

Mme Croussett espère que d’autres organismes communautaires de la région pourront venir en aide à tous ceux qui peinent à obtenir le passeport.

Le Centre des femmes de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles indique aussi venir en aide à ceux et celles qui peinent à obtenir leur passeport vaccinal et installer leur Vaxicode. Du côté de l’AQDR-PDI, on indique offrir une aide « technique » aux membres. Prochainement, l’organisme achètera une machine pour plastifier les passeports.

Articles récents du même sujet