Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

L’équipe Caroline Bourgeois mise sur le transport collectif

L’équipe Caroline Bourgeois mise sur le transport collectif dans sa plateforme électorale. Photo: Archives/Métro Média

L’équipe de la candidate à la réélection à la mairie de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois, présente une liste de propositions en transport collectif, «l’enjeu majeur du prochain mandat».

Arguant que «le REM de l’Est représente une véritable révolution en termes de mobilité pour les résidents de l’Est», Mme Bourgeois rappelle par communiqué l’engagement pris par Projet Montréal d’investir 500M$ pour «assurer la réussite» du projet. La candidate de Projet Montréal souligne qu’à Pointe-aux-Trembles, une partie de sommes promises serait réservée pour aménager la rue Sherbrooke afin de construire des infrastructures souterraines et ajouter de trottoirs.

Toujours dans le dossier du REM de l’Est, la mairesse sortante réitère sa volonté de voir le tracé prolongé pour se rendre au cœur de Rivière-des-Prairies, et ainsi «désenclaver le quartier» et offrir une alternative viable à l’automobile.

La pérennisation du projet de navette fluviale est également au nombre des promesses. Mme Bourgeois souhaite par ailleurs que le service soit offert «sur une plus longue période de temps, et ainsi bonifier l’horaire pour accommoder les travailleurs».

L’équipe Bourgeois souhaite par ailleurs multiplier le nombre de véhicules en auto-partage offerts aux citoyens, et accélérer le déploiement du réseau BIXI. «L’arrivée des 300 nouveaux autobus achetés par Projet Montréal permettra d’augmenter la fréquence des lignes et d’en créer de nouvelles», ajoute-t-elle.

«Trop peu, trop tard», réplique Ensemble Montréal

Dans une déclaration écrite, la candidate à la mairie d’Ensemble Montréal, Lyne Laperrière, rétorque que l’été dernier, l’horaire de la navette fluviale entre Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Montréal était insatisfaisant. «C’est en campagne électorale que l’équipe de Caroline Bourgois et Projet Montréal se réveillent pour promettre de bonifier l’horaire. C’est trop peu, trop tard.»

L’équipe locale d’Ensemble Montréal ajoute que l’équipe de Caroline Bourgeois et Projet Montréal font preuve d’un «manque de respect» envers les aînés en s’engageant à créer de nouvelles lignes d’autobus alors que le «service de la navette OR de la Société de transport de Montréal (STM) demeure suspendu depuis près de deux ans».  Elle ajoute qu’Ensemble Montréal s’engage à ramener ce service, au même titre que la mise en place d’un programme local d’entretien des trottoirs afin de les rendre plus sécuritaires.

En entrevue, Mme Bourgeois défend le fait qu’elle s’engage à travailler afin que soit ramené le service de navette Or si elle est réélue.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet