Montréal

REM de l’Est: Plante veut un projet inspiré du tramway de Québec

Le REM en construction
Le REM en construction au-dessus du canal Lachine. Photo: Josie Desmarais/Métro

Le tramway à Québec suscite l’envie de Projet Montréal, qui veut s’en inspirer pour le REM de l’Est. Le parti souhaite que Montréal tienne un «rôle direct» dans la suite de l’élaboration du projet pour s’assurer d’un «aménagement urbain complet, et non seulement un projet de transport». 

Projet Montréal, qui promet un investissement de 500 M$, veut que le projet tienne compte de développements urbains potentiels et veut s’assurer de la bonne intégration du REM de l’Est au cadre bâti.

Au cours des derniers mois, des critiques se sont fait entendre sur le projet de CDPQ Infra. Par exemple, des citoyens souhaitent un monorail «léger, esthétique et moins cher» sur le boulevard René-Lévesque plutôt que la proposition actuellement sur la table.

Selon CDPQ Infra, faire passer le REM de l’Est par un tunnel court entre les rues De Bleury et Robert-Bourassa serait la seule solution souterraine viable au centre-ville de Montréal.

À cet effet, Projet Montréal réitère l’importance que l’option souterraine soit aussi évaluée au centre-ville. Une implantation en tunnel permettrait d’optimiser le potentiel de développement de l’Est du centre-ville. 

Le REM de l’Est est un projet majeur pour Montréal et il doit voir le jour. Ses impacts sur le milieu bâti et la population seront toutefois importants et il est de notre devoir de trouver les bonnes solutions et de nous donner les moyens pour les mettre en application.

Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal

Pour Mercier-Est, Projet Montréal propose de modifier le scénario d’intégration du REM sur la rue Sherbrooke Est afin d’y favoriser une option souterraine et/ou un tracé alternatif. Ainsi, une meilleure intégration urbaine serait garantie et permettrait un développement futur, comme une connexion avec la station Radisson et le PPU du secteur. Le Collectif en environnement Mercier-Est (CEM-E) demande que soit confié à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) le mandat de réaliser une analyse des besoins en matière de transports collectifs, puis de procéder à «de véritables consultations».

Sur la rue Notre-Dame, il faut arrimer les travaux avec ceux du bureau de projet Notre-Dame, toujours dans le but d’assurer une intégration urbaine «exemplaire» au patrimoine d’Hochelaga-Maisonneuve et la protection du parc Morgan. Un tel développement contribuerait aussi à réduire les bruits et les vibrations en provenance de la rue Notre-Dame.

Finalement, à RDP-PAT, Projet Montréal recommande une intégration au projet d’aménagement de la rue Sherbrooke Est dans Pointe-aux-Trembles, incluant les infrastructures souterraines et les trottoirs. De plus, le parti réitère sa volonté de voir le tunnel qui amènera le REM vers Montréal-Nord être prolongé vers Rivière-des-Prairies afin de desservir cette partie de l’arrondissement où l’offre en matière de transport collectif demeure limitée. 

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet