Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

L’équipe Ensemble Montréal de RDP-PAT annonce ses engagements

Ensemble Montréal présente son programme pour RDP-PAT. Photo: Gracieuseté/Ensemble Montréal

L’équipe locale d’Ensemble Montréal présente ses engagements pour l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles RDP-PAT en vue des élections municipales. Le parti mise notamment sur le réaménagement du boulevard Gouin et la rue Sherbrooke, la pérennisation du service de navettes fluviales et la concrétisation du projet Espace Rivière.

Lyne Laperrière, candidate à la mairie de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles pour Ensemble Montréal, s’engage de plus à accélérer la décontamination des terrains. Elle ajoute dans un communiqué qu’Ensemble Montréal s’assurera que tous les terrains inoccupés et contaminés de l’est de Montréal soient décontaminés d’ici 2035.

L’équipe souhaite ainsi mettre en place « une importante stratégie de requalification industrielle » dont l’objectif est de maximiser les zones où il pourrait y avoir du développement économique et résidentiel, « incluant des logements sociaux et abordables».

Transport

L’équipe de Denis Coderre pour RDP-PAT s’engage par ailleurs à améliorer le transport collectif en termes d’accessibilité.

Le service de navette Or de la Société de transport de Montréal (STM), annulé en pandémie, voit son retour prévu au programme, « dans une formule bonifiée et adaptée aux besoins ».

Au chapitre du REM de l’Est, le parti s’engage à travailler avec le gouvernement du Québec et la Caisse de dépôt pour que le secteur Rivière-des-Prairies soit doté de quatre stations.

Sécurité

Le parti mise également sur la sécurité publique dans son programme, soulignant devoir faire face à « un contexte de hausse des violences par armes à feu.»

Ensemble Montréal s’engage ainsi à instaurer une brigade de surveillance, et à collaborer étroitement avec les policiers et les organismes communautaires en faisant davantage de prévention

Le parti prône l’ajout d’effectifs policiers et l’implantation des caméras portatives dès la première année du mandat.

Finalement, l’équipe d’Ensemble Montréal s’engage à rénover le poste de quartier 45 (PDQ) du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Nathalie Pierre-Antoine, conseillère d’arrondissement du district de Rivière-des-Prairies et candidate pour Ensemble Montréal, rappelle par communiqué avoir présenté une motion au conseil d’arrondissement de mars dernier « qui avait été longuement débattue par la conseillère de Projet Montréal du district de la Pointe-aux-Prairies.» La motion demandait notamment que la rénovation du poste de police soit financée et que le PDQ reste dans le quartier de RDP.

Projet Montréal réagit

La candidate à la mairie d’arrondissement pour Projet Montréal, Caroline Bourgeois, s’insurge qu’Ensemble Montréal ramène le dossier de la motion du PQ 45 sur la table,  soulignant que la fusion des PDQ 49 et 45 avait été évoquée en premier lieu par l’administration Coderre en 2014. À son avis, cela a eu comme conséquence de créer un « traumatisme » chez les citoyens. Elle ajoute qu’aujourd’hui, plusieurs «pensent qu’il n’y a pas de PDQ à RDP».

Un moratoire sur la fusion des PDQ a été adopté en 2020, et la mairesse sortante s’était également engagée à ne pas faire fusionner les deux postes. Elle ajoute s’engager pour un poste « beaucoup plus adapté » que celui qui est en place, notamment avec une garderie. « Avec le bail qui se termine d’ici trois ans et demi, on est capables de trouver un espace plus adapté.»

Caroline Bourgeois ajoute qu’à la lecture des propositions d’Ensemble Montréal, « on aurait pu prendre le même programme en 2013 ou 2017. (…) Au-delà de revenir sur des projets qui font consensus, moi j’amène une dimension très liée à la qualité de vie », dit-elle, donnant notamment en exemple la réalisation du projet Poussette.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet