Rivière-des-Prairies
18:16 11 mars 2021 | mise à jour le: 12 mars 2021 à 13:13 temps de lecture: 3 minutes

Les élus s’engagent à garder le PDQ 45 à Rivière-des-Prairies

Les élus s’engagent à garder le PDQ 45 à Rivière-des-Prairies
Photo: Anouk Lebel/Métro MédiaLe poste de quartier 45 n’est plus adapté aux besoins des forces de l'ordre, selon des élus.

Les élus de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles se sont engagés à maintenir le poste de quartier 45 dans son secteur actuel et à fournir un lieu de travail adéquat aux policiers qui y travaillent.

Maintenir le PDQ 45 dans le quartier est crucial, surtout dans le contexte des fusillades des derniers mois, croit Nathalie Pierre-Antoine, conseillère d’Ensemble Montréal pour le district de Rivière-des-Prairies.

Lors du conseil d’arrondissement du 9 mars, elle a présenté une motion visant à rénover le poste 45, jugé vétuste et trop exigu par les agents, ou à le déménager, tout en s’assurant qu’il reste dans le quartier.

«On a besoin de nos policiers dans le contexte actuel. On a augmenté leur présence sur le terrain. Il faut agir pour leur fournir espace de travail adéquat», a-t-elle expliqué.

Elle croit que même si les policiers travaillent sur le terrain, ils ont besoin d’un espace de bureau adéquat pour travailler.

«On veut que des travaux soient faits pour mieux répondre aux besoins. Sinon, un déménagement. Dans ce cas, on veut s’assurer que le poste reste dans le quartier. » -Nathalie Pierre-Antoine, conseillère d’Ensemble Montréal dans le district de Rivière-des-Prairies

Un vote sous tension

La motion a été adoptée à l’unanimité par les sept élus du conseil, après des échanges houleux et teintés de partisanerie.

Lisa Christensen, conseillère de Projet Montréal dans le district de La Pointe-aux-Prairies, a émis la crainte d’accentuer le sentiment d’insécurité des citoyens. «Cette motion témoigne d’un manque de sensibilité à l’égard des citoyens. Ils doivent être rassurés, ils ne doivent pas croire que leur poste est menacé», a-t-elle affirmé avec passion, avant de finalement se rallier à la proposition.

La fusion des postes de quartier 39 et 45, évoquée en 2014, a donné lieu à une levée de boucliers, dont le dépôt d’une pétition de près de 6000 noms en 2016. La fusion a par la suite été reportée, puis le bail a été renouvelé pour cinq ans en 2019.

Moratoire

En décembre 2020, la Ville de Montréal a adopté à l’unanimité un moratoire sur la fusion des postes de quartier à la suite de l’intégration de plusieurs postes, dont ceux de Notre-Dame-de-Grâce et de Côte-Saint-Luc, dans l’ouest de l’île.

Mme Christensen a affirmé que dans ce contexte, la motion était inutile. La mairesse, Caroline Bourgeois, s’est déjà engagée à de multiples reprises à ce que la fusion n’ait pas lieu.

Mais Mme Pierre-Antoine croit que les citoyens ont besoin d’un engagement clair de la part de l’ensemble des élus de l’arrondissement.

«C’est important de mentionner que notre poste de quartier, on y tient et qu’on veut le garder dans Rivière-des-Prairies», insiste-t-elle.

1998

C’est l’année à laquelle le poste de quartier 45 s’est installé au 8200 boulevard Maurice-Duplessis.

Articles similaires