Soutenez

Les candidats de Pointe-aux-Trembles présentent leurs propositions pour les aînés

De gauche à droite: la députée sortante et candidate de la CAQ Chantal Rouleau, le candidat du PQ Jocelyn Desjardins, la candidate du PLQ Byanca Jeune, le candidat solidaire Simon Tremblay-Pepin, et Dorette Mekamdjio, présidente de la Table des aînés de ME/PAT. Photo: Coralie Hodgson / Métro

À quelques jours du déclenchement des élections provinciales, des candidats de la circonscription de Pointe-aux-Trembles ont présenté quelques-uns de leurs engagements pour les personnes âgées.

Les candidats se sont présentés lors d’une rencontre organisée par la Table de concertation des aînés de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles, le 23 août, au Centre Roussin.

Jocelyn Desjardins, candidat du Parti québécois (PQ), a lancé le bal en rappelant que son parti a déposé cette année le plan «Vivre et vieillir dans la dignité», qui aborde notamment «la protection des droits» des aînés.

Soulignant la plus récente hausse de la Sécurité de la vieillesse chez les 75 ans et plus, qu’il juge insuffisante, le PQ souhaite s’attaquer à l’appauvrissement des aînés. «Les logements coûtent cher […] pour nos aînés également, qui, eux, ont des revenus fixes.»

La PQ s’engage ainsi à s’assurer que les personnes souhaitant rester à domicile obtiennent «tous les soutiens de l’État» pour vieillir dans la dignité.

Le candidat souligne que son parti souhaite investir pour «s’assurer d’avoir du transport public de qualité», tel le transport adapté. Il souhaite aussi pallier le manque de points de service en santé dans le quartier.

2000$ pour les aînés au PLQ

La candidate libérale Byanca Jeune a pour sa part souligné l’engagement du Parti libéral du Québec (PLQ) à donner une allocation annuelle de 2000$ aux aînés de 70 ans en plus, alors qu’avec l’inflation, même des aînés autonomes «ont de la difficulté à rejoindre les deux bouts».

Au plan des soins de santé, l’infirmière constate une pénurie de personnel, notamment en CHSLD. Elle a affirmé que son parti «propose de mettre en place un ratio sécuritaire patient/personnel de soin».

La candidate ajoute qu’à Pointe-aux-Trembles «l’accès aux soins, surtout de première ligne, est déficient», un enjeu dont il faut s’occuper. Elle souhaite aussi travailler avec les organismes communautaires «qui aident beaucoup les aînés à rejoindre les deux bouts».

Grand chantier pour les soins à domicile pour QS

Le candidat de Québec solidaire (QS), Simon Tremblay-Pepin, a enchaîné avec le constat que «les aînés au Québec vivent un grand problème de pauvreté». QS propose ainsi d’indexer les revenus des aînés plus souvent, notamment pour qu’ils puissent s’adapter à l’inflation.

Alors que «trop de gens qui souhaitent vieillir à la maison n’ont pas les services», selon le candidat solidaire, il prône un grand chantier de soins à domicile, et des investissements «massifs en la matière». Finalement, QS propose de conventionner les CHSLD privés.

M. Tremblay-Pepin souhaite également un meilleur ratio d’infirmiers dans les CHSLD, que la nourriture y soit meilleure et que les chambres y soient climatisées. «Des choses qui sont normales et nécessaires dans notre société», a-t-il affirmé.

Un bilan positif selon la CAQ

À nouveau candidate pour la Coalition avenir Québec (CAQ), Chantal Rouleau a notamment défendu son bilan comme députée de Pointe-aux-Trembles.

Mme Rouleau a affirmé que durant son mandat, des services ont été maintenus ou améliorés. Elle donne en exemple le GMF-R, l’arrivée d’un centre d’imagerie médicale dans le quartier, ou des subventions octroyées aux organismes venant en aide aux personnes aînées.

La candidate caquiste a souligné le travail fait pour le maintien à domicile, mais a concédé que, «oui, il faut augmenter le soutien à la maison».

La ministre responsable de la Métropole indique avoir pu prendre ou appuyer des décisions au conseil des ministres, notamment concernant la politique pour les personnes proche aidante, la loi visant à lutter contre la maltraitance envers les personnes aînées, ou des investissements en CHSLD.

Le candidat conservateur absent

La Table de concertation des aînés indique avoir également invité le candidat du Parti conservateur du Québec, Yves Beaulieu, mais ce dernier était absent.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Pointe-aux-trembles & Montréal-Est.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.