Jacques Binette est le candidat du Bloc Québécois dans Honoré-Mercier

Jacques Binette est le candidat du Bloc Québécois dans Honoré-Mercier
Photo: GracieusetéL’investiture de Jacques Binette avait lieu le dimanche 18 août dans Rivière-des-Prairies.

Jacques Binette sera candidat pour le Bloc Québécois pour la circonscription Honoré-Mercier. Il affrontera lors des élections du 21 octobre Chu Anh Pham du Nouveau Parti Démocratique (NPD), Pablo Rodriguez, actuel député du Parti Libéral de la circonscription, et Guy Croteau du Parti conservateur du Canada .

Membre du Bloc Québécois depuis sa fondation, Jacques Binette a été investi dimanche 18 août. Le candidat bloquiste soutient que « le projet d’indépendance du Québec est toujours d’actualité et que c’est l’essentiel de [son] action politique ».

Après avoir passé près de trente ans comme fonctionnaire, il reconnait que la situation de l’indépendantisme n’est « pas facile ces derniers temps ». Il se dit toutefois convaincu que « l’indépendance du Québec permettrait d’assurer l’avenir du peuple québécois, de faire des économies importantes pour les citoyens et de permettre au Canada de mieux gérer ses affaires ».

Une « lutte entre le Bloc et le Parti Libéral »

Selon le candidat bloquiste, l’Est de Montréal verra une « lutte entre le Bloc et le Parti Libéral, particulièrement dans Honoré-Mercier ».

Binette ne se considère d’ailleurs pas en compétition contre les différents candidats qui se présentent aux élections fédérales.

 « Je n’ai rien contre Mme Pham, M. Rodriguez ou le candidat du parti vert, mais je me présente pour défendre le projet de pays du Québec, donc je me présente contre Ottawa. »

-Jacques Binette, nouveau candidat du Bloc Québécois pour la circonscription d’Honoré-Mercier.

Pragmatique, le candidat bloquiste admet que « les chances de victoire d’un parti autre que le parti libéral dans Honoré-Mercier sont minces ». Il assure toutefois que « depuis la sortie du rapport du commissaire à l’éthique et l’affaire Wilson-Raybould qui retombe dans les pattes du gouvernement libéral », ses chances de victoires ont augmenté de façon importante.

Questions habitation et environnement

Pour le moment, le candidat du bloquiste ne souhaite pas encore dévoiler le programme de sa campagne, attendant le lancement des élections.

« On a une stratégie de dévoilement de différents éléments locaux qu’on va amener au fil de la campagne électorale », explique Jacques Binette.

Avec sa longue expérience à la Régie du logement, il compte mettre de l’avant les enjeux liés à l’habitation et au logement, avec des propositions concrète qui vont « plaire aux gens d’Honoré-Mercier ».

Comme le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, M. Binette explique que « le Québec est beaucoup mieux placé pour être un leader mondial dans l’énergie verte, [mais] pour ça il faut se libérer du carcan canadien et bloquer l’état Canada pétrolier qui est un danger pour l’immédiat pour l’humanité ».

Présent lors de l’investiture de M. Binette, le député et candidat bloquiste de la Pointe-de-l ’Île, Mario Beaulieu, affirmait que le Bloc Québécois « est le véritable parti vert et bleu au Québec ». Une vision partagée par le candidat d’Honoré-Mercier, qui souligne également que leur programme écologique a été peaufiné au fil des années.