Rivière-des-Prairies
16:23 3 février 2021 | mise à jour le: 3 février 2021 à 16:24 temps de lecture: 3 minutes

La motion pour prolonger le REM à RDP adoptée

La motion pour prolonger le REM à RDP adoptée
Photo: Collaboration/CDPQ Infra

Les élus de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles ont adopté à l’unanimité une motion visant à prolonger le Réseau express métropolitain (REM) à Rivière-des-Prairies lors du conseil d’arrondissement du 2 février.

La motion demande formellement à la Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ) et au gouvernement du Québec de prolonger le tracé à l’est de l’autoroute 25.

«C’est important qu’on puisse parler d’une seule voix et la motion nous donne un outil de plus pour les représentations avec les décideurs », a affirmé la mairesse Caroline Bourgeois en entrevue téléphonique au lendemain de la séance du conseil.

«On va faire toutes les représentations pour que Rivière-des-Prairies fasse partie de ce projet et quand je dis Rivière-des-Prairies, je parle de l’est de l’autoroute 25. » – Caroline Bourgeois, mairesse de RDP-PAT

Rencontre avec Chantal Rouleau

Les élus ont rencontré il y a environ deux semaines Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la région de Montréal et de la Métropole.

«C’était une rencontre d’écoute […] Ce que j’ai fait valoir c’est que c’est le plus important investissement en transport en commun de l’histoire du Québec et que Rivière-des-Prairies ne pouvait pas être exclu», a indiqué Mme Bourgeois.

Nathalie Pierre-Antoine, conseillère d’Ensemble Montréal pour le district de Rivière-des-Prairies, avait demandé la tenue d’une telle rencontre en décembre.

Elle évoque une rencontre « intéressante », lors de laquelle les élus ont félicité la ministre pour le projet et porter les doléances des gens du quartier. « On a pu échanger», a-t-elle mentionné en entrevue téléphonique.

En plus de demander au moins une station à l’est de l’autoroute 25, elle tient à s’assurer que la station au Cégep Marie-Victorin soit du côté de Rivière-des-Prairies et non pas de Montréal-Nord. Cette station doit aussi prévoit assez de stationnement pour faire en sorte que les gens du quartier puissent en bénéficier, a-t-elle ajouté.

Une première étape

Pour Paul Easton, de la Coalition REM-RDP, l’adoption de la motion est une bonne « première étape ».

« Ça montre que les élus de l’arrondissement sont de notre côté », a-t-il réagi au lendemain de la séance du conseil.

Dans une déclaration écrite, Virginie Cousineau, porte-parole pour le REM de l’Est, indique prendre acte des demandes du milieu. « Depuis l’annonce du mois dernier, nous sommes à l’écoute », écrit-elle.

Elle ajoute que la CDPQ mène une tournée dans les communautés pour présenter les détails du projet et mettre en place les canaux pour les échanges futurs.

Articles similaires