Rivière-des-Prairies
17:03 4 juin 2021 | mise à jour le: 4 juin 2021 à 18:59 temps de lecture: 3 minutes

Une première exposition d’art Chez Smoothzi

Une première exposition d’art Chez Smoothzi
Photo: Yohann Goyat - L'informateurExpo-bistrot - Ramzy propriétaire de Chez Smoothzy

Chez Smoothzi, on sait joindre l’utile à l’agréable et surtout se réinventer. La pandémie n’a pas freiné le jeune entrepreneur Ramzi Kerouicha dans son idée d’ouvrir son bistrot le jour de son anniversaire en décembre dernier. Mais la restauration ne suffisant pas, il a décidé de faire des murs de son local une galerie d’art.

Dans le cadre du Rallye-Expo Vues d’Afrique 2021, son entreprise est devenue le temps d’une soirée le lieu de vernissage d’une exposition d’art. Les œuvres exposées au mur sont celles de l’artiste Sabiha Merabet, résidente aussi de Rivière-des-Prairies.

Une artiste bien connue du jeune gérant, puisqu’il s’agit de sa mère. «C’est un honneur pour moi que de voir ses œuvres accrochées aux murs de mon bistrot», déclare-t-il.

Par ce geste, Ramzi Kerouicha dit vouloir mettre en valeur le talent de sa mère qui a travaillé dur pour en arriver là. C’est aussi un moyen de lui rendre hommage et de la remercier pour tout ce qu’elle a fait pour lui.

Dans un futur proche, M. Kerouicha ambitionne d’ouvrir ses portes à d’autres artistes. «C’est une idée à laquelle je tiens depuis l’ouverture de ce bistrot. Je veux vraiment mettre en avant la communauté de RDP et tous ces talents qui vivent ici.»

Le partage

L’esprit de famille et du partage coule dans les veines du jeune gérant. Des valeurs importantes à ses yeux et c’est en partie grâce à ça qu’il avance et qu’il en est arrivé là.

«La famille, ça représente tout pour moi. Sans eux je n’en serais probablement pas là!», reconnaît-il humblement.

Sa mère est entrée dans le monde des arts visuels depuis seulement deux ans. Elle se dit honorée de pouvoir exposer dans un lieu familial pour une exposition d’une telle renommée que le Rallye-Expo Vues d’Afrique.

«C’est un projet qui met en commun aussi l’idée de croire en soi et en ses projets. J’ai 51 ans, et par là, je veux montrer que rien n’est impossible et qu’il ne faut pas avoir peur de se lancer», souligne l’artiste Sabiha Merabet.

Ramzi Kerouicha a à cœur de mettre en valeur les produits frais et locaux au sein de sa gamme de produits de smoothies et autres crêpes et gaufres «artisanales».

Il participe d’ailleurs à la campagne locale J’achète dans mon quartier RDP-PAT. Il était important pour lui d’y participer. «Les habitants doivent savoir ce qui se passe proche de chez eux.»

Le jeune restaurateur habite RDP depuis 10 ans et s’est attaché à ce quartier. Son entreprise est une manière aussi de le promouvoir et de partager aux plus grands nombres sa richesse culturelle.

La galerie installée au sein de son bistrot n’est pas uniquement réservée aux artistes visuels précise-t-il.

«Nous voulons agrandir cette offre culturelle. Nous travaillons sur des capsules vidéo mettant en avant des chanteurs du quartier», partage-t-il en avant-première.

Articles similaires