Rivière-des-Prairies

Parc Don-Bosco: une centaine d’arbres sera plantée

Parc nature de la Pointe-aux-Prairies
Parc nature de la Pointe-aux-Prairies Photo: Yohann Goyat, Metro media

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles plantera cet automne une centaine d’arbres dans le boisé du parc Don-Bosco, en partie ravagé par l’agrile du frêne.

L’année dernière, plus de 180 arbres ont dû être abattus en raison de la prolifération de l’agrile du frêne, un coléoptère envahissant.

L’arrondissement a d’octroyé un contrat à l’entreprise Urbex pour la plantation d’une centaine d’arbres et d’environ 50 arbustes.

Ces nouvelles plantations seront principalement localisées à des endroits stratégiques afin de réduire les risques d’infections et de propagation de l’herbe à puce.

Le reboisement permettra aussi de diversifier au maximum les variétés d’arbres présentes sur le terrain. Le peuplier deltoïde constituant l’essence majoritaire du boisé actuel.

Ces plantations coûteront près de 82 000$.

L’Est en première ligne

L’Est de l’île de Montréal est l’un des secteurs les plus touchés par le phénomène de l’agrile du frêne. Le frêne représente près du quart des arbres du parc de la Pointe-aux-Prairies, une région boisée d’une superficie de 261 hectares.

À Montréal, un nombre record d’arbres ont été abattus en 2019. Au total, 18 000 frênes ont été coupés sur tout le territoire, dont 14 000 dans les grands parcs et les parcs nature. Le double de l’année précédente. Les autres parcs-nature touchés sont ceux du Cap-Saint-Jacques, du Bois-de-l’Île-Bizard, du Ruisseau-de Montigny, de l’Île-de-la-Visitation et au parc du Mont-Royal.

Articles récents du même sujet