Rivière-des-Prairies

Le Club aquatique de RDP (CARP) annonce sa dissolution

CARP club natation RDP dissolution
Les activités professionnelles se reprendront dès le mois de janvier 2022 grâce à un autre organisme. Les bains libres seront rouverts dès la fin des travaux. Photo: Kali9/iStock

Après 35 ans d’existence c’est officiellement la fin du Club aquatique de Rivière-des-Prairies. La décision de dissoudre l’organisme a été validée par la direction lors d’une assemblée générale extraordinaire le 12 octobre. Les bains libres seront toutefois toujours d’actualité. Quant aux cours de natation, un autre organisme prendra le relais.

«Ça n’a pas été de gaieté de cœur que nous avons pris cette décision. On a dû se rendre à l’évidence que ne nous pouvions plus offrir les services», s’est exprimé Laurent Coué, vice-président du CARP au sujet de la dissolution de l’organisme.

Michel Saint-Pierre, président du CARP depuis 2016 est aussi affecté par cette décision. «En tant que président, j’ai toujours voulu que mes clients de 4 à 104 ans aient le meilleur des services», partage-t-il avec émotion.

M. Coué avance le manque de personnel – la plupart sont des bénévoles – ainsi que les difficultés liées à la pandémie de combler le poste de directeur et d’entraîneur-chef ainsi que plusieurs autres.

Il ne cache pas non plus que le club a aussi souffert de la fermeture en mars pour travaux, du Centre aquatique de Rivière-des-Prairies.

Des offres maintenues

Laurent Coué évoque aussi l’impossibilité dans tous les cas pour le club d’avoir pu maintenir la session automnale. Si jusque-là les offres étaient redirigées vers le Club aquatique de la Pointe de l’Île (CAPI) ou le Cégep Marie-Victorin, la quatrième vague de Covid-19 n’a fait que confirmer l’annulation de celle-ci.

Le service qui sera offert dès janvier 2022 sera meilleur que ce qu’on aurait pu offrir

Laurent Coué – Vice-président du Club aquatique de Rivière-des-Prairies

Pour autant la direction tient à clarifier la situation. Les bains libres seront toujours disponibles dès la fin des travaux. Et selon un accord trouvé avec l’arrondissement de RDP-PAT lors de l’assemblée générale extraordinaire du 12 octobre, les activités professionnelles seront assurées par un autre organisme d’ici janvier 2022 au sein du centre aquatique de RDP.

Impatience

Chez les habitués du centre aquatique et du club, c’est l’incompréhension et l’impatience.

Anna, dont les trois enfants pratiquent la natation régulièrement, espère une réouverture prochaine. «Cela pourrait permettre aux citoyens de RDP de prendre soin de leur santé et bien-être tant au niveau physique que mental», explique-t-elle.

Pour Lucie Rose, dont les deux enfants suivaient des cours de natation, c’est la désolation. Il lui est impossible de trouver une plage horaire qui lui corresponde que ce soit au Club aquatique de la Pointe-de-l’Île (CAPI) ou au Cégep Marie-Victorin. «Je trouve cela dommage de ne plus avoir accès à notre piscine. Elle est souvent fermée pour travaux et c’est la seule dans le quartier», commente-t-elle.

Antonio et Mariette, tous deux habitués à leurs séances matinales, font part d’un manque «terrible» d’activités. «Depuis le mois de mars c’est fermé. On s’ennuie beaucoup de l’unique piscine», témoigne Antonio.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet