Rivière-des-Prairies

Le communautaire salue avec joie le chalet Armand-Bombardier

Plusieurs organismes de Rivière-des-Prairies étaient présents ce mardi pour découvrir les locaux du nouveau chalet Armand-Bombardier lors d'une première visite officielle. Photo: Yohann Goyat, Métro média

La première visite du chalet Armand-Bombardier a fait briller les yeux des différents représentants communautaires de Rivière-des-Prairies présents mardi 2 novembre. Un projet dont l’ouverture est imminente et pour lequel les réservations de quelques organismes affluent déjà.

C’est au courant des deux premières semaines du mois de décembre que les portes du chalet Armand-Bombardier de Rivière-des-Prairies s’ouvriront officiellement.

« C’est un bon coup et une grosse valeur ajoutée pour les jeunes du quartier », s’est exprimée la directrice du Centre de promotion communautaire le Phare, Yanick Galan.

Pour la directrice de la Maison des Jeunes RDP, Constane Vincent, c’est la demande des organismes qui a été entendue par l’administration de l’actuelle mairesse Caroline Bourgeois.

Mme Bourgeois de souligner qu’il s’agit là d’une « réussite collective », se réjouissant de voir enfin ce projet sortir.

Le directeur des programmes au Centre de leadership pour la jeunesse Don Bosco (Don BoscoYLC), Théo Vecera, souligne avec joie ce « beau projet » qui a beaucoup de potentiel. « Une manière aussi de jouer un rôle de prévention auprès des jeunes et de les intégrer tous ensemble », dit-il.

Du potentiel

L’ agente de développement chez Initiative 1,2,3 Go!, Sonia Longpré-Marcoux, se disait plutôt « sceptique » a l’idée de l’emplacement de la scène de spectacle et de l’implantation du chalet au sein du parc, avant la visite de ce matin.

« Finalement, je suis plutôt très agréablement surprise de voir cette disposition et les possibilités d’activités extérieures », exprime-t-elle.

En effet, l’espace extérieur peut accueillir jusqu’à 50 personnes et les espaces verts vallonnés entourant la scène serviront d’estrade naturelle pour le public.

Pour ce qui est de l’intérieur, la pièce principale peut accueillir jusqu’à 80 personnes assises avec l’option de séparer la salle par un mur. Une double cuisine collective est mise également à disposition ainsi que deux locaux.

« Tout a été pensé pour une utilisation optimale de chaque bord de la pièce centrale avec pour chaque côté une entrée individuelle », précise Donald Hubert, agent de développement loisirs et communauté.

Optimisation

Les portes ne sont même pas encore ouvertes que la liste des réservations commence déjà à se faire longue, ironise M. Hubert.

Yanick Galan, qui a déjà réservé une plage horaire, voit d’un bon œil ce nouveau chalet dont la localisation se trouve être juste à quelques mètres de son organisme.

« C’est un privilège que d’avoir cette place ici au cœur de Rivière-des-Prairies. Une plus-value pour le quartier, qui sera utilisée à son plein potentiel », commente-t-elle.

Mme Longpré—Marcoux espère quant à elle que ce nouveau lieu sera maximisé à sa juste valeur par tous les organismes.

M. Donald Hubert précise tout de même que « la culture aura la priorité dans la réservation » quand viendra la saison estivale. Aussi, l’utilisation privée du chalet ne sera pas autorisée. « Un trop gros enjeu d’assurance avec les utilisateurs », conclut-il.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet